Vita Club : la tête de Bestine Kazadi mise à prix

Share

Juste après l’élimination de l’Association Sportive Vita Club dès le 1er Tour Préliminaire de la Ligue des Champions contre Primeiro d’Agosto d’Angola (1-2, score cumulé), dimanche 27 août 2023. les ” Bana Vea ” étaient furieusement remontés contre la Présidente, Bestine Kazadi et sa gestion au sein de l’équipe.

* ” La goutte d’eau qui fait déborder la coupe “

Les supporters de Vita Club ont mal digéré cette élimination devant Primeiro d’Agosto, à Kinshasa alors qu’ils étaient hyper motivés à soutenir leur équipe pour aller de l’avant. Le seul bémol était le toilettage opéré sous la direction, avec plus de 90% de l’effectif 2022-2023 recyclé, n’a pas donné le résultat voulu et attendu.

” Cette dame (Bestine Kazadi) tue cette équipe mythique et emblématique de la République Démocratique du Congo et d’Afrique.
Comment vous pourriez libérer en bruit et recruter dans le silence ?
Comment pourriez-vous enlever les vertèbres dans la colonne vertébrale et penser d’aller de l’avant ?
Trop c’est trop, on (Bana Vea) en marre et nous désirons son départ dans l’immédiat. ” a déclaré un supporter de Vita Club

* ” Le pire évité

Dans leur fureur, les Bana Vea unis comme dans la papillote, étaient déterminés à passer à tabac la Présidente de l’Association Sportive Vita Club, Bestine Kazadi.

Tout a commencé alors que la dite ” Kimpavita ” effectuait un tour 360° du stade des Martyrs, plusieurs supporters de Vita Club ont commencé à jeter les projectiles sur la Présidente, qui était vite contrainte d’arrêter son tour et de se réfugier à la Tribune d’Honneur.

Après cet acte, les joueurs de Vita Club sont restés sur l’aire de jeu et c’était impossible pour eux d’aller directement aux vestiaires puisque le jeu des projectiles a continuait, cette fois-ci c’était entre les Bana Vea et la Police Nationale Congolaise, PNC.

Si l’on croyait que c’était la fin, Non ! C’était juste le début. Tous ces supporters sont allés à la sortie de la Tribune d’Honneur du côté de l’entrée des Huileries, pour rencontrer Bestine Kazadi en vue d’assouvir leur fureur. Une situation qui a duré près de 30 minutes avant que la Police ne réagisse avec 5 Jeeps, pour disperser la masse de manière à protéger Bestine Kazadi

* ” La démission ou rien !

Les Bana Vea ne veulent plus entendre parler de la Présidente, Bestine Kazadi à la tête de Vita, bien que réélue pour 3 ans (jusqu’à 2026).

” Notre équipe (AS Vita Club) est passé de l’équipe qui faisait peur à l’équipe qui a dorénavant peur et c’est triste.
Nous ne voulons qu’une chose que cette dame (Bestine Kazadi) démissionne à la coordination de Vita et de nous (Bana Vea) laisser notre chère équipe en paix pour redevenir cette équipe qui faisait peur ” a lâché un supporter de Vita Club.

La tension est toujours palpable au camp des Bana Vea qui sont dorénavant en guerre avec la coordination dirigée par Bestine Kazadi.

Timothée-David Luemba

Share
Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On InstagramVisit Us On Linkedin
Irisfootball

GRATUIT
VOIR