Reprise de la Linafoot : ADFCO et CONOR se regardent en chiens de faïence