SOS/Terrain Ujana : Papy Tamba alerte sur la rupture unilatérale du contrat avec l’État congolais

Share

Le Président du TP Les Croyants, club évoluant à l’Entente Provinciale de Football de Kinshasa (EPFKIN), Papy Tamba monte au créneau pour dénoncer l’état actuel du terrain Ujana et de la rupture unilatérale et illégale entre Alain Tsepuk (Président du Centre Ujana) et l’État Congolais au cours de la nuit du mercredi 24 avril 2024. 

 

Ce dirigeant sportif a d’abord exposé les avantages de s’entraîner dans les conditions adéquates pour un sportif :

” Le sport, c’est d’abord les infrastructures avant les hommes, ces derniers conjugueront les efforts pour atteindre un but donné et fixé, mais un joueur qui s’entraîne dans les meilleures conditions est différent de celui qui s’entraîne dans les conditions rudimentaires et précaires. “

 

Papy Tamba n’a pas gardé sa langue en poche, il a fustigé cette rupture unilatérale et illégale du contrat par l’État congolais :

   Centre Ujana sous la direction de Tsepuk

” Depuis que je suis arrivé à l’EPFKIN, le terrain d’Ujana offrait à cette entente l’un des meilleurs cadres pour la pratique du football pour disputer le championnat kinois. Celui qui gère ce terrain est Alain Tsepuk, Président réélu de l’EPF-KIN et du centre Ujana, il avait un contrat avec la République Démocratique du Congo allant de 20 à 25 ans, son contrat était toujours valide mais aujourd’hui les personnes de mauvaise foi ont illégalement et unilatéralement rompu ce contrat, alors que Ujana n’offrait pas seulement un bon cadre à l’EPFKIN mais aussi un centre de football qui aidait à récupérer certains jeunes, jadis probables délinquants leur donnant le football comme metier. Le centre Ujana a offert de joueurs de qualité et continue encore de le faire, mais sans ce terrain, où iront-ils ? “

 

Le féru du football a encore décrié sa gestion après cette rupture unilatérale et illégale :

 

” Ceux qui ont repris ce terrain, l’ont fait d’un vrai enfer ; il n’y a plus des toilettes, après la pluie, les eaux pluviales stagnent autour de ce terrain, et ne dégagent plus des odeurs nauséabondes, il ne risque plus que les gens se suffoquent et meurent “

Papy Tamba a également pensé au Président de l’AS Kayolo, Tshitsho Idambito qui est toujours détenu aux locaux de l’Agence Nationale de Renseignement après 49 jours sans jugement.

 

 

Timothée-David Luemba

Share
Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On InstagramVisit Us On Linkedin
Irisfootball

GRATUIT
VOIR