MASSACRES DANS L’EST : Bakambu mène la troupe, et les Léopards en dénoncent !

Share

Le déroulement de la Coupe d’Afrique des Nations, CAN 2023 prend en tendance toute l’actualité et les yeux du monde, mais dans la partie EST de la République Démocratique du Congo, le sang continue à couler, et les Léopards ont usé de leur notoriété et position pour dénoncer ces atrocités qui perdure.

De Cédric Bakambu passant par Silas Katompa, Brian Bayeye, Dimitry Bertaud, Fiston Mayele, Rocky Bushiri, Dylan Batubinsika, Omenuke Mfulu, Joris Kayembe et Meschack Elia, faisant un tour chez Edo Kayembe, William Balikwisha et Paul-José Mpoku ; revenant par Yoane Wissa Charles Pickel, Samuel Moutoussamy, Inonga Baka, Lionnel Mpasi, Gédéon Kalulu, Arthur Masuaku, Chancel Mbemba, Simon Banza et Aaron Tshibola, tous ont posté un seul message : ” PRAY FOR CONGO, CONGO IS BLEEDING (PRIEZ POUR LE CONGO, LE CONGO SAIGNE).

Outre que ce message, Bakambu a aussi un message très fort sur la dénonciation de ce génocide :

” Paix pour la RDC, le monde voit ce qui se passe à l’Est du Congo mais rien ne change, tout le monde se tait. […] Priez, partagez, agissez pour nos frères et soeurs. “

 

” BakaGoal ” a demandé aux congolais de mettre la même énergie pour parler de la CAN :

” Tout le monde voit les massacres à l’Est du Congo. Mais tout le monde se tait. Mettez la même énergie que vous mettez pour parler de la CAN pour mettre en avant ce qu’il se passe chez nous, il n’y a pas de petits gestes. “

 

À noter que la célébration de Bakambu mentant la main sur la bouche et les doigts à la forme du pistolet dans sa tête signifie que les tueries continuent dans l’EST du pays mais personne n’en parle.

 

Plusieurs joueurs ne demandent qu’une chose que ces massacres, guerres et génocides soient arrêtés pour toujours puis que depuis le début de ces atrocités, ce sont 20 Millions de morts et 6 Millions de femmes violées, signalons aussi que les Léopards ont jadis montré leur engagement avec le message PLUS JAMAIS SEULS aux victimes sexuelles de ces atrocités en partenariat avec le Fonds National de Réparation des victimes des violences sexuelles (FONAREV), liées aux conflits et autres crimes contre la paix et la sécurité de l’humanité.

 

Timothée-David Luemba

Share
Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On InstagramVisit Us On Linkedin
Irisfootball

GRATUIT
VOIR