Léopards : difficile pour Cédric Bakambu d’abandonner la sélection en ce moment

Share

Cédric Bakambu avait déjà presque annoncé sa retraite internationale, suite à la désorganisation du football congolais, laquelle a occasionné l’élimination des Léopards aux barrages du Mondial Qatar 2022.

Selon les informations en notre possession, le sociétaire de l’Olympique de Marseille a fait une analyse de l’organisation de la compétition et en est arrivé à une conclusion : il va quitter la sélection nationale alors qu’il est trop tôt de voir Bakagoal décliner l’opportunité de porter encore ses services dans les rangs de l’équipe nationale congolaise.

Lors de sa sortie médiatique, Bakambu avait laissé entendre : ‘‘j’ai envie d’arrêter, mais de l’autre, je regarde les Wissa, les Bongonda qui viennent d’arriver. Si je pars, quel message vais-je leur passer ?” Bakambu avait en effet joué un grand rôle pour convaincre Yoanne Wissa et compagnie pour porter la tunique des Léopards de la RDC. Au lendemain de la débâcle des Léopards, Cédric Bakambu n’était pas allé par quatre chemins pour dénoncer la désorganisation de la FECOFA. Dans sa déclaration, Bakambu avait souligné que la RDC méritait d’être au Qatar. ‘‘Vous la méritiez cette participation à la Coupe du Monde.

Malheureusement nous n’avons pas réussi à vous l’offrir’’. Mais il poursuit sur sa volonté d’être tout le temps en sélection nationale : ‘‘Dans la victoire comme dans la défaite, j’ai toujours pris mes responsabilités. Ça ne changera pas aujourd’hui’’. ‘‘Le mal est profond. On n’a pas de centre d’entraînement. On est la seule équipe à ne pas avoir un stade homologué, on n’a pas de sièges dans le stade, on n’a pas de toilettes dans le stade. C’est trop… Venir pour jouer dans de telles conditions ne m’intéresse plus. Je suis à Marseille et je vais mener ma petite vie. J’ai gaspillé trop d’énergie dans cette équipe’’.

Les analystes sportifs estiment que son géniteur est mieux placé pour convaincre son cher fils de revenir sur sa décision (pas encore formelle), voire l’ampliation du premier sportif du pays, le Chef de l’Etat. Ce dernier peut être un véritable catalyseur pour une présence de Bakagoal. Le pays a encore besoin des loyaux services de Bakambu, malgré les critiques et les injures d’un certain journaliste.

L’apport de Cédric Bakambu au sein de l’équipe nationale est déterminant. Âgé de 30 ans, Cédric Bakambu a été convoqué en équipe nationale de la RDC pour la première en juin 2015 par Florent Ibenge.

Irisfootball

Share
Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On InstagramVisit Us On Linkedin
Irisfootball

GRATUIT
VOIR