Léopards : après les seniors dames, les U20 déguerpies !

Share

Le football féminin congolais continue son éternel surplace. Après que les Seniors dames soient déguerpies de l’hôtel Béatrice en octobre dernier, les U20 sont déguerpies ce vendredi 24 novembre 2023 de l’hôtel Kampo après l’insolvabilité de la Fédération Congolaise de Football Association, FECOFA et de la Ligue Nationale de Football Féminin, LINAFF.

Les juniors avaient pris part aux éliminatoires de la Coupe du Monde Colombie 2024 où, elles étaient éliminées au 3è et avant-dernier tour face au Burundi (3-2 à Kinshasa, et 0-1 à Njeru, la loi du but marqué à l’extérieur en faveur du Burundi). Au deuxième tour, elles avaient éliminé la Zambie grâce à cette même loi (2-2 à Lusaka, et 0-0 à Kinshasa).

Mais ce qui est étonnant est que depuis leur élimination contre le Burundi, les juniors n’ont rien perçu comme prime de ces éliminatoires, qui s’élève à 5000 USD pour 4 rencontres, et depuis le déguerpissement verbal jusqu’à maintenant, les juniors n’ont rien mis sous la dent d’après les sources concordantes. Bien qu’après leur qualification, la FECOFA et la LINAFF par le biais de leur présidents respectivement Dieudonné Sambi et Olive Kiloha n’ont remis que 100 USD comme ” argent de transport “, mais jusque-là les primes n’arrivent pas.

Les autorités leur ont exhorté à rester à l’hôtel Kampo pour percevoir leurs dûs. Malheureusement, les décideurs ne veulent pas payer l’argent du séjour. Alors fatigués de cette insolvabilité notoire, les responsables de cet établissement hôtelier ont pris la décision de mettre les U20 à la porte pour libérer de l’espace occupé inutilement.

En moins d’un mois, c’est la deuxième fois que cet épisode se produit. Et pourtant, le traitement est bien différent avec les hommes.

Timothée-David Luemba

Share
Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On InstagramVisit Us On Linkedin
Irisfootball

GRATUIT
VOIR