Interclubs de la CAF 2023-2024 : la RDC perd bêtement une place

Share

Classée parmi les 12 meilleures fédérations africaines de football dans le classement ” 5-Year de la CAF “, la République Démocratique du Congo devrait normalement aligner deux représentants à la Coupe de la Confédération CAF 2023-2024 et deux autres à la Champions League Africaine 2023-2024.

Fort malheureusement pour l’édition 2023-2024, la République Démocratique du Congo n’aura qu’un seul ambassadeur à la Coupe de la CAF. Il s’agit de Saint Éloi Lupopo. L’information confirmée par la CAF qui a dévoilé le nom des 52 clubs qui vont participer à la C2 dès le week-end du 18 au 20 août 2023.

Ce retrait d’un représentant congolais est en grande partie due à l’imbroglio autour du remplacement du Daring Club Motema Pembe par Maniema Union.

Pour rappel, le CONOR avait retiré aux Bana Dora leur licence CAF Pro des clubs, laquelle donne accès aux Imaniens de disputer les interclubs de la CAF. Le Comité de Normalisation s’est appuyé sur les créances que le DCMP doit envers ses anciens employés tels que Agostinelli, Bottoni, Basile, Otis Ngoma et Isaac Ngata.

Et quelques jours plus tard, l’organe de Première Instance, OPI a carrément décidé de remplacer le DCMP par Maniema Union en sachant que la date butoir pour l’envoi des noms de clubs participants aux interclubs de la CAF par les fédérations était déjà écroulée.
La date butoire était le 30 juin 2023 à 23h59′.

C’est donc une première fois depuis plus d’une décennie que la République Démocratique du Congo aura moins de 4 ambassadeurs aux compétitions africaines des clubs.

Timothée-David Luemba

Share
Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On InstagramVisit Us On Linkedin
Irisfootball

GRATUIT
VOIR