Football Congolais : AS Bantou, les anciens s’unissent dans une association pour redorer l’image d’antan !

Share

Les anciens footballeurs de l’AS Bantous de Mbuji-Mayi qui ont fait la pluie et le beau temps en marquant l’histoire du football congolais en général et en particulier celle de l’espace Grand Kasaï, se sont retrouvés ensemble pour réfléchir sur l’avenir de leur club.

 

Ayant constaté que leur équipe devient de plus en plus inexistante sur la scène nationale, ces derniers ont résolu de créer un groupe dans le but de redynamiser celle-ci en apportant leur expertise avérée à sa reconstruction en tant qu’anciens joueurs. La structure a évolué pendant un certain temps dans l’informel.

 

Cependant, le moment était propice d’être officiellement connue du public. Et que les membres du groupe ont décidé de se réunir dorénavant pour parler du bien-fondé de ce club.

 

Selon Joe Mutamba, ancien défenseur central et capitaine de cette formation, l’objectif principal a été de chercher des voies et moyens pouvant sortir l’équipe du chaos et lui rendre l’ascenseur pour tout ce qu’elle a pu réaliser pour eux.

 

L’ancien capitaine, Joe Mutamba a indiqué que les anciens de l’AS Bantous sont disséminés partout à travers le monde. Certains sont actuellement à Kinshasa, d’autres à Mbuji-Mayi, au Katanga, en Europe, aux États-Unis etc.

 

Ainsi, le noyau réuni dans la capitale Kinshasa représente tous les anciens joueurs. Le capitaine emblématique a fait savoir qu’à l’issue de la réunion, les joueurs ayant participé, feront la restitution à ceux qui sont qui n’ont pas pris part. Il faut noter que l’initiative de se rencontrer en tant qu’anciens joueurs de cette équipe de Mbuji-Mayi émane de Patrick Katalayi dit Kalayi Boeing, ancien attaquant de ladite formation.

 

Cependant, son idée a été enrichie en groupe. Chose qui fait preuve de l’unité entre ces anciens pratiquants du sport roi :

 

Nous avons des projets pour faire remonter le niveau du football dans l’espace Grand Kasaï et nous sommes en train de travailler pour leur matérialisation ”, a noté Joe Mutamba, martelant que jusque-là, le groupe n’a pas encore de comité structuré à proprement parler. Selon ces derniers, lorsqu’ils avaient quitté le club pour aller évoluer ailleurs, celui-ci était en bonne et due forme.

 

Malheureusement aujourd’hui, l’équipe est en train de connaître une descente aux enfers. Quel que soit l’état dans lequel se trouve notre équipe, nous allons la relever à martelé Joe Mulamba.

 

Il a invité tous les anciens de l’AS Bantous peu importe le pays où ils se trouvent, à intégrer la corporation qui leur appartient tous. Pas seulement ceux de 1995, mais ils appellent toutes les générations confondues de cette formation à intégrer le groupe.

 

Dans la même optique, ces anciens joueurs invitent également les anciens dirigeants du club à entrer en contact avec leur structure, sans oublier les fanatiques, afin de conjuguer des efforts ensemble dans le but de booster l’équipe ensemble. Joe Mulamba a fait remarquer qu’en faisant appel à toutes les générations de l’AS Bantous, il n’y aura pas de conflit de génération.

 

Ce sera au contraire des retrouvailles et de marteler qu’avec leur expertise, ils ont pu créer leur propre histoire. Et ils veulent la pérenniser.

 

Pour sa part, Patrick Katalayi, l’initiateur de la structure, a exprimé sa grande satisfaction qu’ils se retrouvent ensemble non seulement en tant qu’anciens joueurs mais surtout en tant que vrai amis. ” Nous voulons pérenniser l’histoire de notre équipe dans la mesure où durant notre passage au sein du club, nous avons laissé des empreintes que nous voulons à tout prix conservés mais aussi relever les défis au regard du tableau peu reluisant que présente l’équipe ”, a indiqué Katalayi. D’où, il était important de partager des idées dans le but de faire renaître AS Bantous de ses cendres.

 

Patrick Katalayi a souligné que cette structure mise en place, ne dispose pas de président, secrétaire ni quelconque dirigeant. Tous sont des membres simples et prennent des décisions à l’unanimité.

 

Car, ils se connaissent parfaitement depuis plus d’une vingtaine d’années pour avoir évolué ensemble. ” Nous avons la vocation de former une famille au-delà de nos familles biologiques. Lorsque nous regardons certaines équipes qui ont vu le jour il y a peu, à l’instar de Blessing, la JS Bazano, ils n’évoluent pas mal. Mais lorsque nous regardons notre équipe, ça fait mal ”, s’est plaint l’ancien attaquant du Daring Club Motema Pembe. Et Patrick Katalayi d’ajouter qu’ils vont se battre bec et ongles pour qu’il y ait un réveil impressionnant au sein de l’AS Bantous.

 

Il indique que l’AS Bantous est un patrimoine du Kasaï mais qui a sombré. Patrick Katalayi a en outre indiqué que sa structure a la vocation de travailler de manière à booster l’équipe pour conquérir le football au niveau du Grand Kasaï, et retrouver ainsi sa place d’antan sur le plan national et au niveau des interclubs de la CAF.

 

Signalons que l’AS Bantous étaient parmi les clubs qui avaient toujours rivalisé d’ardeur avec l’AS V Club, le Daring Club Motema Pembe ou encore avec le Tout Puissant Mazembe. L’on se rappellera de cette génération de l’AS Bantous de 1995 qui avait tenu en échec l’AS VClub à Kinshasa au Stade des Martyrs de la Pentecôte sur la note de 2-2, en match comptant pour la finale de la coupe du Congo. Cette formation était conduite par le capitaine Joe Mutamba.

 

 

Olivier Sefu

Share
Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On InstagramVisit Us On Linkedin
Irisfootball

GRATUIT
VOIR