IMG 20210426 WA0035

Dossier Guelor Kanga: le Gabon risque gros

Share

Considérée comme une rumeur au début, l’affaire Guelord Kanga prend de l’ampleur et de la forme. Et pour cause, car la Commission d’organisation de la CAF demande au Gabon de présenter ses moyens de défense sur le fameux dossier. Un pas franchi par la FECOFA dans ce dossier.

En démontrant que Guelord Kanga est né et a grandi à Kinshasa mais inscrit comme étant natif d’Oyem et de nationalité gabonaise. Kanga a laissé entendre au cours d’une interview qu’il aurait changé son identité sous influence de son ancien entraîneur du GBI afin de ne pas être compté comme un joueur extra-communautaire au Gabon. Cela représente donc un acte de falsification ou de fausse déclaration de l’identité du joueur.

Et pourtant, l’article 41 dans son alinéa 42.13 du code disciplinaire de la CAF stipule clairement : ” Pour toute intention délibérée de frauder par falsification des documents officiels, la fédération concernée sera suspendue conformément aux règlements “.
Le prochain article donc l’article 45 dit : ” Si la CAF apprend, quelle que soit la source, qu’une fraude et ou falsification des documents accomplie par quel que moyen et / ou support que ce soit a été commise par une ou plusieurs équipe (s) nationale (s), une enquête sera ouverte “.
Dans L’article 46: ” Au cas où les faits incriminés seraient avérés, l’association nationale reconnue coupable sera suspendue de participation aux deux éditions suivantes de la CAN ».

Plus loin encore dans l’article 47 qui stipule: ” Pour toute erreur administrative, en matière d’enregistrement des joueurs, l’association nationale concernée sera suspendue de participation à l’édition suivante de la CAN, et son équipe sera éliminée de la compétition si cette dernière est toujours en cours”.

Par conséquent, le Gabon risque non seulement une disqualification mais aussi une suspension pour la prochaine édition. Le Gabon sera suspendu pour deux CAN .

Guelord Kanga actuel sociétaire de l’Etoile Rouge de Belgrade a débuté sa carrière au sein du FC Royal de Bumbu, avant de connaître plusieurs autres clubs de division inférieure de l’Entente provinciale de football de Kinshasa (EPFKIN) tels que le FC Bosenge, le FC ODI et autres.

Appelé au Gabon par son grand-frère en 2008, son parcours de footballeur au Gabon ne commence que lorsqu’un de ses proches lui propose d’aller passer un test au FC GBI, un club local de deuxième division malgré son refus vu son talent et de rejoindre un club de la seconde division, Kanga finira par accepter. Kanga a évolué à Manga Sport, au FC Missile et à Mounana avant de s’envoler pour l’Occident.

Merveil Wello

Share
Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On InstagramVisit Us On Linkedin
Irisfootball

GRATUIT
VOIR