Christian Nsengi Biembe attend patiemment ses 133.000 d’indemnités !

Share

L’attente était longue et le dénouement heureux. Christian Nsengi Biembe va finalement percevoir ses arriérés d’« émoluments et ses primes de matches » de sélectionneur des Léopards A. En procès contre la FECOFA devant la FIFA, le technicien congolais avait obtenu gain de cause suite à la rupture « sans cause » du contrat pour une somme qui atteint les 133. 000$ de la part du gouvernement.

Les documents de la confirmation et des détails de paiement, signé par Serge Nkonde le 10 février 2023, ministre des Sports, à l’adresse de son homologue des Finances, Nicolas Kazadi, précisent que le Trésor public va verser « en urgence » les 133 000 dollars à M. Biembe.

Le document portant pour objet « transmission dossier arriérés de rémunération majorée d’un taux annuel de 5 % et d’indemnités pour rupture de contrat sans juste cause » précise aussi que la majoration de taux d’intérêt sur la rupture de contrat a bondi de 5 autres % entre le 6 décembre 2021 et le 6 décembre 2022.

En novembre 2022, la FIFA avait décidé de réduire à 121.000 dollars la somme qui devait être déboursée par le ministère des Sports et Loisirs au bénéfice du technicien de 59 ans. Hormis ses fonctions de DTN et ancien sélectionneur des Léopards U23, Christian Nsengi Biembe a été sélectionneur principal des Léopards séniors entre 2019 et 2021 en remplacement de Jean-Florent Ibenge. Il avait été remercié pour carence de résultats.

Aristote Pelly

Share
Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On InstagramVisit Us On Linkedin
Irisfootball

GRATUIT
VOIR