CAN (F) Maroc : qui sont les artisans de la qualification des Léopards Séniors Dames ?

Share

La République Démocratique du Congo a dû patienter pendant 12 longues années pour participer à nouveau dans une Coupe d’Afrique des Nations Féminine. Cette longue traversée s’est achevée mardi 05 décembre 2023 lors de la victoire, 2 buts à 1, contre la Guinée-Équatoriale au Stade des Martyrs.

Ce succès n’est pas fortuit. Il est le fruit du talent et des efforts de plusieurs pions ( joueuses et coach) :

1. Naomie Kaba-Kaba Nsiala

L’attaquante de Galatasaray SK est très précieuse dans la qualification finissant avec le bilan de 3 buts (42,8 % de buts) et une passe décisive contre le Bénin. Toujours, décisive sur les 7 buts congolais marqués. Elle est donc celle qui a le plus participé à la qualification. Ses deux buts à l’aller (à Kinshasa) et retour (à Cotonou) contre le Bénin étaient importants, mais aussi le but inscrit à Malabo ramenant le nul qui a valu l’or.

2. Ruth Monique Kipoyi

L’attaquante de Galatasaray SK a aussi participé à ce succès. Elle a délivré deux passes décisives en aller et retour contre les béninoises, et inscrit le (second) but qui a envoyé la République Démocratique du Congo à la CAN.

3. Fideline Mudimbu Ngoy

L’apport de la capitaine a été remarquable avec plusieurs arrêts décisifs et sauvetages. Mais sur le plan offensif avec la somptueuse passe décisive à Fallone Pambani lors du match aller contre le Bénin.

La dernière joueuse de la sélection qui a disputé la Coupe du Monde U20 en 2008, et l’une de deux Léopards aux côtés de Falonne Pambani ayant pris part à la dernière participation congolaise à la CAN 2012 en Guinée-Équatoriale.
La gardienne d’Amed SK a montré la voie vers la gloire.

4. Falonne Kuzoya Pambani

La médiatrice de ALG Spor a marqué de son empreinte. L’une des rescapées de la CAN 2012 a tant participé comme les autres pour donner le billet à la RD Congo grâce à son but lors de l’acte 1 RDC-Bénin, mais aussi pour son animation dans le jeu s’illustrant parfaitement avec la passe décisive au but de Ruth Kipoyi, qui a envoyé la RD Congo à la CAN.

5. Merveille Kanjinga

En quatre matchs, l’attaquante de Football Club Féminin TP Mazembe, a inscrit deux buts. Un bilan aussi bien pour une joueuse qui sait aussi apporter de la percussion.

Elle a marqué tous ses deux buts sonnant la trompette pour la révolte afin d’obtenir la victoire contre le Bénin et la Guinée-Équatoriale aux matchs retours joués respectivement à Cotonou et Kinshasa.

6. Papy Okintankoyi Kimoto

Le surnommé ” Ya Kiki ” a pris les rênes pour une mission précise, ” QUALIFIER LA RDC À LA CAN “, mission accomplie. Grâce à son côté rigoureux et de celui qui ne garde pas sa langue en poche, Kimoto a su redonner de la confiance travaillant plus sur le mental des dames pour que le rêve congolais revête le corps. Mais malheureusement, le technicien congolais a décidé d’arrêter l’aventure. Tout au long de son bref séjour, il a milité pour l’amélioration des conditions des Leop Seniors dames.

7. Marlène Kasaj

La médiatrice de Berlebeyi Sport a délivré la passe décisive du (1er) but inscrit par les congolaises lors de la victoire (2-1) contre la Guinée-Équatoriale.
C’est un apport non négligeable pour la quête à la CAN.

La qualification acquise, il est de se mobiliser pour une bonne préparation des Léopards dames.

8. Les autres membres du staff, les autres joueuses et le peuple congolais 

 

Timothée-David Luemba

Share
Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On InstagramVisit Us On Linkedin
Irisfootball

GRATUIT
VOIR