CAN 2023 : la FECOFA réagit aux « attaques racistes » contre Mbemba

Share

Dans un communiqué de presse parvenu à Irisfootball.com, la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) est revenue, lundi 22 janvier dernier, sur l’altercation entre Chancel Mbemba, capitaine des Léopards, et Walid Regragui, sélectionneur des Lions de l’Atlas du Maroc, survenue après le coup de sifflet final de la rencontre de la deuxième journée du groupe F entre le Maroc et la RDC.

Pour le défenseur congolais, le technicien marocain lui a adressé un mot qu’il n’a pas voulu révéler à la presse. Ce mot, à en croire des médias, serait une insulte raciste.

 

« Les attaques racistes envers notre capitaine Mbemba sont inacceptables », déplore la fédé qui n’écarte pas la possibilité de saisir les instances disciplinaires de la Confédération Africaine de Football (CAF) pour que « pareil égarement ne se répète plus lors des rencontres de football sur le continent ».

 

Pour sa part, le sélectionneur marocain avait au cours de la conférence de presse d’après match, semblé battre sa coulpe en reconnaissant que ni le Maroc ni la RDC n’a donné une bonne image après les vives tensions observées avant le retour aux vestiaires des joueurs.

Rappelons que la RD Congo et le Maroc se dont quittés dos-à-dos dimanche 21 janvier dernier (1-1) au terme d’un match fou cadrant avec la phase des groupes de la 34e Coupe d’Afrique des Nations, CAN Côte d’Ivoire 2023.

 

Cedrick Sadiki Mbala

Share
Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On InstagramVisit Us On Linkedin
Irisfootball

GRATUIT
VOIR