CAN 2023 : Inonga Baka, le “ M.I.P ” des Léopards !

Share

Most Improved Player, M.I.P est un prix décerné en National Basketball Association (NBA) pour plébisciter un joueur ayant réalisé une meilleure performance annuelle que la précédente, et lors de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), Henock Inonga Baka a réalisé une compétition au-delà de ce que l’on attendait et imaginait.

      Inonga Baka qui intercepte la passe de Mohamed Bayo 

Le défenseur central congolais était titulaire 4 des 6 rencontres jouées par les Léopards de la République Démocratique du Congo, au total, l’ancien de DC Motema Pembe et FC Renaissance du Congo (actuel OC Renaissance du Congo)  a disputé 371 minutes dont 30 minutes des prolongations, 341 au temps réglementaire sur 450 possibles.

 

Lors de la 1è journée contre la Zambie où tout a commencé, Inonga a réalisé une précision surprenante en pourcentage de passes réussies, 92 %, donc 61 passes réussies sur 66. Il a effectué 2 passes en profondeur réussies sur 3, a gagné 2 duels au sol sur 3, a réussi 2 tacles et a intercepté 1 tir, les tous en 72 touches en 90 minutes.

      Inonga Baka gagnant un duel devant Achraf Hakimi

Contre le Maroc à la 2è journée, il a réussi 20 passes effectuées sur 26 (77% de précision), a réussi 2 passes en profondeur sur 4, a provoqué 1 penalty, a gagné 2 duels au sol sur 2. Il a dégagé 1 fois et a taclé 1 fois, en 45 minutes de jeu où il a touché 30 fois le ballon, mais il était remplacé à la mi-temps suite à sa blessure de l’arcade sourcilière droite.

 

Pas titulaire contre l’Egypte aux 8è de finales, Inonga Baka a disputé 55 minutes dont 25 réglementaires et 30 des prolongations pour réaliser une performance de 21 passes réussies sur 25 (84 % de précision), 2 passes en profondeur sur 4 réussies, 3 duels aériens sur 4 gagnés. Il a tenté 1 tir non cadré et a transformé 1 penalty lors de la séance des tirs au but (gagnée 8 TAB 7 par la RDC).

 

Au regard de la performance de Dylan Batubinsika qui était devant Inonga dans la hiérarchie, mais le sélectionneur Sébastien Desarbre a tranché en faveur de Baka contre la Guinée en quarts de finale, une rencontre que le défenseur de Simba SC a disputé son intégralité (90 minutes) avec une performance de 28 passes réussies sur 37 (76 % de précision), 2 tirs contrés, 1 tacle, 1 interception et 1 duel au sol sur 2 remporté.

 

Contre la Côte d’Ivoire en demi-finales, le surnommé ” Varane ” a disputé encore 90 minutes pour 57 touches, 39 passes réussies sur 49 (80 %). 100 % de duels gagnés dont 2/2 au sol et 1/1 dans les airs. 1 dribble réussi sur 1, 1 passe clé, 1 dégagement, 1 interception et 2 tirs contrés. 5 passes en profondeur réussies sur 11.

 

Très souvent en sélection, Henock Inonga Baka était au second plan, mais avec ses performances qui peuvent évoluer lors de la petite finale contre l’Afrique du Sud, il va sûrement être au 1er plan aux prochaines échéances.

 

Timothée-David Luemba

Share
Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On InstagramVisit Us On Linkedin
Irisfootball

GRATUIT
VOIR