CAF Élite Instructeur : Marcel Mayala porte la lumière du renouveau

Share

Du 02 au 09 décembre 2023 à Johannesburg en Afrique du Sud, la Confédération Africaine de Football, CAF a tenu son tout premier atelier de cours des 17 instructeurs d’élite des gardiens dénommé ” CAF Élite des Instructeurs ” dont l’instructeur CAF entraîneur des gardiens congolais, Marcel Mayala a pris part.

Patriote, l’entraineur Mayala n’a pas voulu garder ses connaissances pour soi. Il les a partagées d’abord par un rapport global sur sa participation à ce giga programme et projet, qu’il a transmis au Président du Comité de Normalisation de la FECOFA, Dieudonné Sambi, au Vice-président du CONOR Kabeya, aux membres du CONOR , Sabin Mashini et Honoré Loano. Et aussi au Directeur Technique de la fédération, Médard Lusadisu.

 

Quelques extraits de cette correspondance sont importants pour améliorer ce poste qui souffre beaucoup :

 

” En général, le constat est que de nos jours, notre continent exporte difficilement les gardiens de but et nous expérimentons le manque des gardiens de renommée comme dans le passé car notre système de développement fait défaut et a besoin de s’améliorer considérablement.

Raison pour laquelle nous avions réfléchi et avions commencé sous la direction de la CAF à mettre en place un programme commun en Afrique qui doit être considéré comme une base avec les contenus capables d’aider le continent à travers les fédérations de s’organiser afin d’élever le niveau des entraineurs des gardiens au niveau continental (CAF). En outre, chaque fédération est aussi libre de s’organiser localement avec ses propres contenus concernant les gardiens de but en vue d’élever le niveau des entraineurs des gardiens au niveau fédéral. “

        Marcel Mayala tenant son brevet CAF ELITE INSTRUCTEURS 

La République Démocratique du Congo n’est pas aussi épargné par ce manque criant des gardiens de renom :

 

” Enfin, nous voulons confirmer que la RDC notre pays souffre aussi de la même maladie du manque d’un bon encadrement dans le secteur des gardiens de but car depuis des années nous avions connu de grands gardiens localement qui faisaient trembler le continent ; en l’occurrence KAZADI, TUBILANDU, SAMBI, MERIKANI, TOKALA, MAYALA, KIDIABA pour ne citer que ceux-là. De nos jours, l’écart est énorme…”

 

La correspondance a aussi pensé à mettre fin à ce problème :

 

” Notre modeste recommandation est de mettre en place des structures durables en vue d’enseigner d’abord les entraineurs afin de relever leur niveau et qui pourront ensuite former les gardiens de but de qualité. “

 

Notons que la majorité de grands clubs du pays dont TP Mazembe et AS Vita Club, les gardiens titulaires sont des expatriés.

 

Timothée-David Luemba et Olivier Sefu

Share
Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On InstagramVisit Us On Linkedin
Irisfootball

GRATUIT
VOIR