5ème confrontation entre Pirates et Corbeaux

Share

Les Buccanners d’Orlando Pirates et les Corbeaux seront face à face samedi 20 avril à Soweto, dans le cadre de la phase aller de la Ligue des champions de la CAF. Ces deux formations ont l’habitude de se croiser dans de grandes occasions. Les Boucaniers et les Corbeaux en seront à leur cinquième confrontation. Pour la circonstance, la délégation congolaise a foulé le sol sud-africaine jeudi 18 avril en provenance de Ndola en Zambie.

Si l’on se réfère aux statistiques, le TPM avec deux victoires, un nul et une défaite, apparaît comme favori. Coup d’œil dans le rétroviseur pour revivre l’histoire. Le Chairman Moïse Katumbi aux affaires, Mazembe remettait le gaz  pour une nouvelle ère en Ligue des Champions. L’équipe qui avait disparu de la scène africaine devait écarter Orlando Pirates pour trouver une place aux quarts de finale. ‘‘Nous avions mis trop de pression au match aller et l’équipe était passée complètement à côté. Orlando  ouvrait le score à l’arène de la commune de la Kenya et Bazilepo ‘‘Tout bouge’’, notre avant-centre, manquait un penalty dans un match où nous n’arrivions pas à aller au bout de nos actions. Heureusement, Kayumba égalisait sur une longue touche de Pamphile Mihayo. Nous n’avions plus d’espoir…’’, a révèle David Mwakasu à l’époque adjoint de Joseph Mukeba. Un seul homme croyait à la qualification : le Chairman Moïse Katumbi. Deux jours seulement après ce nul, il emmenait l’équipe en Afrique du Sud pour une préparation.

La mémorable victoire du 27 avril 2002

Au match retour, les Corbeaux ont jeté toutes leurs forces dans le match. Après avoir été mené au score, ils ont égalisé d’abord, marqué ensuite et scellé le succès par un troisième but. L’inespérable était accompli par Mazembe qui avait dominé Orlando 3-1 dans son antre grâce à Terminator Ilunga Mukadi et David Ngoy Mbomboko. Pamphile Mihayo : ‘‘C’est à partir de ce match que j’ai su qu’au plus haut niveau de la compétition, il faut un mental de fer. Nous étions allés en conquérants en Afrique du Sud après avoir gâté le match aller. La communion dans le groupe et la responsabilité de tous les joueurs sur terrain nous permirent de nous qualifier’’. David Mwakasu : ‘‘Grâce à notre fond de jeu minutieusement élaboré sur les atouts de cette équipe sud-africaine de 2002, elle n’avait pas su un seul instant comment nous contrer chez elle. J’espère que ce samedi, nous serons une fois encore au point pour revivre un autre succès au pays de Nelson Mandela’’.

Retrouvailles au Challenge Vodacom

Les deux autres confrontations à venir sont à classer au tournoi du Challenge Vodacom, d’abord le 29 juin 2003 en demi-finale, 1 but partout à l’issue du temps réglementaire. Ouverture du score des Sud-Africains sur penalty à la 17èmepar Lesley Manyathela, puis égalisation d’Isaac Kasongo Ngandu à la 56ème.  Le TPM l’emportait 4-2… Aux tirs au but. Le 17 juillet 2004, Orlando Pirates-TP Mazembe était l’affiche de la petite finale de ce tournoi sud-africain. Les ‘‘Buccanners’’ prendront leur revanche grâce aux inévitables Clément Bisong et Stève Lokoelea : victoire 2-1. Le groupe emmené par le coach David Mwakasu échouait au pied du podium. David Mwakasu à l’époque jouait l’intérim à la tête du staff technique. Mwakasu a soutenu que malgré la défaite, ils avaient laissé une belle impression en Afrique du Sud et ne méritaient pas de perdre. Les garçons comme Trésor Mputu et Jean Kasusula avaient fait leurs débuts au haut niveau dans ce tournoi. Orlando Pirates-TP Mazembe, une 5ème confrontation bien étoilée qui se profile dans quelques heures.

Mihayo dans le staff technique

 

Pamphile Mihayo Kazembe, ancien défenseur central international congolais du TP Mazembe de Lubumbashi et de l’équipe nationale de la RDC, vient d’intégrer le staff technique des Corbeaux lushois. Il a rejoint le staff technique à la demande de l’entraîneur Lamine Ndiaye après le départ d’Andy Magloire Mfutila pour le CS Don Bosco de Lubumbashi. Le site officiel de Mazembe qui rapporte la nouvelle, indique que le nouveau cadre technique des Corbeaux lushois, est beaucoup apprécié par le technicien franco-sénégalais à qui il distillait des observations. ‘‘Il voit juste et ne parle pas pour rien … ‘’, avait confié ce dernier.

Mihayo exercera aux cotés de David Mwakusu, Mandiaty Fall et Florian Mulot. Promu depuis les juniors, il a accumulé résultats, performances et attitude: double champion d’Afrique, capitaine finaliste du Mondial des clubs de la FIFA (Fédération internationale de football association) et n’a connu qu’un seul club, le TP Mazembe. Il participera avec Kasongo Ngandu à la formation spéciale d’entraîneur de l’Union des entraîneurs et cadres techniques du football.

Share
Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On InstagramVisit Us On Linkedin
Irisfootball

GRATUIT
VOIR