Affaire Guelor Kanga : à nouveau, l’appel de la FECOFA débouté et surclassé


Dans le dossier l’opposant à la Fegafoot (Fédération gabonaise de football) suite à l’alignement du joueur Guellord Kanga, l’appel de la Fédération Congolaise de Football Association (Fécofa) vient d’être rejeté par le Jury d’appel de la Confédération Africaine de Football (CAF).

C’est l’actualité faisant la une en RD Congo, depuis le début de la soirée de ce jeudi 08 Juillet 2021.

Après examen et évaluation, le Jury d’appel annonce avoir constaté que la Fecofa n’a apporté pas d’autres éléments de preuve par rapport à la 1ère instruction d’où le rejet logique de cet appel.

En outre, le même Jury disciplinaire dela CAF avait déjà rejeté cette plainte pour «usurpation d’identité» concernant l’affaire Guelor Kanga alias Kiaku Kiaku Kiangani parce que les preuves apportées par la Fécofa n’ont pas été visiblement suffisantes pour lui donner gain de cause comme l’affirme la CAF dans sa décision. C’était depuis le mois de mai dernier.

En effet, le jury d’appel de la CAF note que la FECOFA n’a pas produit des nouveaux éléments ou des preuves additionnelles.

Suite à cela, la CAF décide ce qui suit :

1. L’Appel de la FECOFA est recevable dans la forme,
2. Quand au fond, le Jury d’Appel de la CAF décide de confirmer la décision du jury disciplinaire de CAF du 26 mai 2021,
3. Rejette toute autre demande.

Pour rappel, celle-ci est la deuxième plainte de la Fédération congolaise de football association (FECOFA) qui tombe en vain. Officiellement, la RDC s’incline sur terrain tout comme au bureau ne sera pas présente au pays des Lions Indomptables du Cameroun, pour le compte de la CAN 2022.

Cedrick Sadiki Mbala


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Irisfootball

GRATUIT
VOIR