Échos des clubs : Max Mayaka s’engage à la renaissance du FC Orange


Lui qui considère le football comme sa deuxième profession et surtout à l’encadrement de la jeunesse dans le but de relancer les activités de ce club, Max Mayaka a assisté pour la deuxième fois au terrain SangaMamba dans la commune de Ngaliema au match qui a opposé le Fc St Patrick contre les anciens joueurs de Binza (2-1, en faveur des anciens).

Max Mayaka a avoué que cette jeune équipe de St Patrick qui va muer au FC Orange et jouera l’Epfkin (L’Entente provincial de football de Kinshasa) dans l’avenir, sera une pépinière du FC Renaissance du Congo .

Par rapport aux rumeurs alléguant que le FC Orange aurait pour objectif de déstabiliser le FC Renaissance du Congo, Max Mayaka a répondu : ” Au contraire, c’est pour que ces pépites puissent un jour apporter un plus à notre équipe, je reste Renais, je reste un des géniteurs de ce grand club congolais, cela n’empêche pas d’avoir une équipe annexe comme font les autres dirigeants sportifs que je cite Lambert Osango à son équipe mais il reste imanien, pareil pour le Général Amisi et Moïse Katumbi. C’est-à-dire que je peux avoir le FC Orange, mais cela ne m’enlève pas mon statut de géniteur ou membre influent du FC Renaissance et mon combat reste intact.”

Quant à la situation actuelle de Renaissance, Max Mayaka éclaire en disant : ” Je ne combats pas un système, je rétablis la vérité, c’est différent donc il y a une mégestion des antivaleurs, quelqu’un qui s’autoproclame, qui veut s’accaparer du club.”

Mayaka informe les fans de Renaissance du Congo que le FC Orange n’est pas pour concurrencer plutôt pour aider le club en le fournissant des joueurs talentueux.

Merveil Wello


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.