DCMP frappé à nouveau par la FIFA


Après l’affaire Sangaré, la FIFA vient de condamner  à nouveau le DCMP dans l’affaire qui l’opposait au Brésilien Renan Agusto.

Selon la FIFA, il est demandé à la formation kinoise de payer le joueur Renan Augusto Ferreira la somme de 18 000 USD plus 5% d’intérêts puis 43. 155 USD plus 5% d’intérêts et une amende de 7 500 francs suisses à la FIFA. Et ce, dans les 30 jours suivant la réception de la décision.

“Si le paiement n’est pas effectué au créancier et que la preuve d’un tel paiement n’est pas fournis au secrétariat de la commission de discipline de la FIFA et à la FECOFA dans le délai; l’interdiction d’enregistrer des nouveaux joueurs, sera imposée au débiteur automatiquement”.

LA FECOFA MISE EN GARDE

En tant que membre de la FIFA, la FECOFA  se voit rappeler son devoir de faire appliquer cette décision.  Et de fournir à la FIFA la preuve de paiement ou  d’interdiction  de recrutement infligée au DCMP. Dans le cas contraire,  elle risque des sanctions  appropriées  qui peuvent conduire à son expulsion des compétitions de la FIFA.

Ainsi, DCMP est obligé de s’acquitter de ces amendes tout en fournissant les preuves de chaque paiement effectué et de fournir la preuve de paiement correspondante. Aussi, le joueur devra faire pareil à chaque paiement reçu.

Cedrick Sadiki


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.