Quel avenir pour le FC Renaissance?


C’est  un coup dur pour le FC Renaissance du Congo de Kinshasa. Le club orange de la capitale est le plus concerné par la mise en détention de son président sponsor, Pascal Mukuna.

Accusé de viol, détention illicite des documents et menaces de mort, le président de l’équipe la plus populaire de Kinshasa est placé sous mandat d’arrêt provisoire.

Des nombreux supporters du FC Renaissance redoutent que le MAP contre Mukuna se transforme à une condamnation définitive. Dure épreuve pour le club compté parmi les plus populaires de la capitale.

L’absence de cette figure emblématique pèsera négativement sur la suite de la gestion du club.

FC Renaissance, contrairement aux autres clubs du pays, est bâti sur un seul individu qu’est son président Mukuna.

CEDRICK SADIKI MBALA


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.