Mbuji-mayi : le stade Kashala Bonzola dans un état piteux ?


Officiellement inauguré en date du 08 avril 2018, après sa modernisation, le stade rénové Kashala Bonzola présente dorénavant un état inquiétant.

Alors que ce joli stade a été rénové aux normes de la FIFA, son image actuelle et sa gestion ne rassurent pas le monde sportif.

Le Kasaï oriental a fait des décennies sans un stade digne d’abriter les compétitions nationales et internationales. Il y a peu que ce stade était reconstruit après moult sacrifices.

Selon des confrères surplace qui s’en inquiètent, ce stade est entrain de subir une folle détérioration pour usage abusif et manque d’entretien.

Il aura fallu quatre ans de travaux pour avoir ce chef-d’œuvre. Un stade moderne de plus de 22 000 places, avec gazon synthétique. C’est le premier stade du genre dans l’ensemble de la région du Kasaï. Alors que les critiques pouvaient désormais fermer leur bouche, car l’ouvrage parle de lui-même. Mais, hélas pour cequi s’observe.

Mais attention, parfois les critiques poussent à faire mieux ! Ce stade était le plus grand chantier du gouvernement provincial du Kasaï-Oriental. Mais aussi le plus budgétivore : il a englouti plus de 10 millions de dollars américains. Alphonse Ngoyi Kasanji, initiateur du projet, a poussé un ouf de soulagement. « Mieux vaut la fin d’une chose que son début », dit-on.

CEDRICK SADIKI MBALA


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.