Ben Malango craint pour sa sécurité à Kamalondo


Malongo saisit la CAF et la FIFA pour sa sécurité au stade de la Kamalondo lors de la manche retour des 1/4 finales de la ligue des champions face aux corbeaux.

 À la base de cette crainte,  le transfert forcé de Malango  de Mazembe vers le Raja de Casablanca. Même si sur le terrain “Big Ben” retrouvera ses vieilles connaissances de Lubumbashi, son agent craint le pire pour ce dernier. Qui selon lui pourrait être un objet des menaces à Kamalondo par son ancien public déranger par son départ.

S’expliquant, l’agent de l’ancien Corbeau précise que le fait de saisir la CAF et FIFA est de leurs interpeller  à se mettre ensemble afin de réunir toutes les conditions sécuritaires non seulement pour le joueur mais aussi pour l’ensemble de la délégation Marocaine qui se déplacera pour  Lubumbashi.

« Le joueur n’est pas inquiet car il n’a commis aucune erreur et n’a rencontré aucun problème au Congo. Il est libre d’aller où bon lui semble. » a-t-il mis en avant l’agent du joueur.

Avant de colmater : « Il est actuellement un joueur professionnel d’avenir et les voyages font partie de ses fonctions, et maintenant les deux instances, la Caf et la Fifa, ainsi que la Fédération marocaine de football, doivent garantir la sécurité du joueur. Nous n’accepterons aucune menace ou agression physique sur lui ou sur les fans de Raja et les officiels qui se rendront au Congo » , a-t-il conclu dans des propos relayés par nos confrères de la BBC Afrique.

À préciser que Mazembe croisera Raja de Casablanca le 28 février  et 7 mars 2020 pour le compte  de la LDC.

Cedrick Sadiki Mbala


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.