FC Renaissance semblable à FC Akanda


Par ironie du sort, le calendrier de la CAF prévoit le match de 32ème de finale de la Coupe de la CAF entre FC Akanda du Gabon et FC Renaissance du Congo. Le match se disputera au Gabon et une semaine après à Kinshasa au stade des Martyrs de la pentecôte. Ce sera une rencontre entre inconnus.

 

Par ailleurs, sur le plan financier, les deux équipes fonctionne presque de la même manière, du fait que les dirigeants de deux ne sont pas organisés, malgré leur participation sur le plan continental. Les deux équipes dans l’amateurisme le plus total. Les amoureux du ballon rond les comités directeurs sont animés de la mauvaise foi. Ils ne visent que leur propre intérêt, alors que sans les joueurs ou encore le staff technique, l’équipe n’existera pas.

 

Le club gabonais dirigé par un proche du président Ali Bongo,  a du mal à payer les joueurs, les principaux acteurs du spectacle. Ce club doit plusieurs mois (plus de 10 mois) de salaire impayé aux joueurs. Les instances judiciaires étaient saisies par certains syndicats des footballeurs pour décanter la situation. Cette affaire avait tout de même marqué l’actualité sur les réseaux sociaux.

 

En face, la situation est catastrophique, puisque les joueurs ont passé plusieurs mois sans être payés, alors que le club possède plusieurs partenaires financiers. Cela démontre que la gestion n’est pas orthodoxe de la part du numéro, lequel confond son église à l’équipe. Chez Renaissance, pour ne pas être remercié, les revendications ne seraient pas à l’ordre du jour. A en croire une source, après les matches contre AS V Club (1-2) et DCMP (2-3), les joueurs avaient bénéficié de DCF 9.000, en guise de transport. Tout ce qui a trait aux finances, c’est la mission précise pour Trésor Mukuna. C’est du désordre organisé chez ‘‘les Fibo’’. C’est la confusion totale. Nous y reviendrons !

 


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Irisfootball

GRATUIT
VOIR