Mazembe tombe devant Sanfrecce Hiroshima


Les Japonais de Sanfrecce Hiroshima ont dominé sur le score de 3-0 les congolais du TP Mazembe cet avant-midi dans leur antre du stade d’Osaka en marge du quart de finale de la 12ème édition de la coupe du monde des clubs Japon 2015.

Et pourtant, les Corbeaux ont eu une très bonne entame en se créant plusieurs occasions à l’instar de Bwana Ali Samatta à la 13ème minute, parti à la limite du hors-jeu mais hélas taclé par le défenseur japonais. L’arbitre colombien ne siffle rien. Comme dans leurs habitudes, les nippons jouent sous un faux rythme laissant la possession du ballon à l’adversaire et procédant à des contres très tranchantes facilitées par des attaquants très techniques et véloces. Ainsi, le japonais Hisato Sato en position de marquer, envoie le ballon hors de la cage gardée par le portier ivoirien Sylvain Gbeu. Après le 1er quart de jeu, les nippons se réveillent. Shiotani marque à la 43ème minute consécutivement à un corner dévié de la tête par un des ses coéquipiers. Mauvais placement de la défense et le gardien qui n’a pas anticipé. A la reprise, T.Ulimwengu remplace Given Singuluma. Ce dernier apporte du tonus mais qui s’avère stérile. A la 56ème minute, Chiba marque de la tête toujours sur un corner. Encore une fois, mauvais placement de la défense. Une minute après, l’attaquant brésilien se retrouve seul mais loupe de corser l’addition. A la 76ème minute, une longue ouverture du coté voit le croate Mikic, qui à son tour sert Asano  qui marque de la tête. Trois buts inscrits sur des coups de pied arrêtés. C’est une très bonne équipe nipponne qui a joué calmement et avec précision. Leurs prochains adversaires, les argentins de River Plate sont avertis


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.