UFC : Kinshasa au rythme du tournoi des joueurs sans clubs


Le stade Tata Raphaël de la Kethulle connaîtra une ambiance particulière ce week-end, à l’occasion du tournoi des joueurs sans clubs organisé par l’Union des footballeurs du Congo (UFC).

 

A quelques heures de ce rendez-vous, sur le plan organisationnel, le décor est d’ores et déjà planté. Le lancement officiel du tournoi est intervenu mercredi 5 août au stade Tata Raphaël de la Kethulle en présence des membres du Board de l’UFC. Le camp d’entraînement a connu un engouement total dans la mesure où sur 72 joueurs étaient attendus, 102 se sont présentés sur la pelouse synthétique du stade Tata Raphaël. ‘‘Nous avons enregistré plusieurs joueurs provenant de différents horizons, avec la possibilité de visionner le plus grand nombre des footballeurs en même temps. L’on se rend ainsi compte de l’amplitude du travail que l’UFC a à accomplir dans notre pays’’, a souligné le Co-président Bate Sele Kamango. Il a indiqué que la détection se fait souvent dans des clubs’’. A en croire le Co-président de l’UFC, dans d’autres pays il y a des résultats car les footballeurs retrouvent des clubs. Mais en RDC, c’est une première expérience pilote. Et si nous arrivons, ne serait-ce qu’à décrocher un contrat pour un joueur, ce sera déjà beaucoup.

Selon le Secrétaire général de l’UFC, Monsieur Domo Landu, le concept consiste donc à rassembler les joueurs autour d’un tournoi des joueurs sans clubs et transmettre des offres auprès des recruteurs et dirigeants des clubs. le SG de l’UFC a précisé que des invitations ont déjà été lancées aux agents et dirigeants des clubs, aux entraîneurs pour qu’ils viennent voir le travail déjà fait et qu’ils retrouvent un vivier de recrutement des joueurs. L’UFC a recouru à la crème technique du football congolais qui s’occupe de l’encadrement de ces joueurs délaissés. Sans ambages, Monsieur Domo Landu a accentué que l’UFC n’est pas un intervenant dans les transferts des joueurs. Au contraire le syndicat des footballeurs du Congo veille à ce que les joueurs soient mis dans les conditions d’entraînement optimales pour répondre au besoin des recruteurs. ‘‘Le concept est en train de se mettre en place, c’est une première. Le temps est certainement trop court pour cette première édition à la suite des contraintes d’ordre organisationnel. Mais l’objectif est de pérenniser l’activité à chaque intersaison’’, a soutenu le SG de l’UFC.

 

 

L’organisation d’un tournoi des footballeurs sans contrat est une recommandation internationale. À la FIFPro, un footballeur est quelqu’un qui est muni d’un contrat, avoir un contrat signifie avoir du travail.  Et le concept est d’organiser un tournoi pour des footballeurs qui n’ont pas de contrat de travail afin qu’ils retrouvent de l’emploi.

 


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Irisfootball

GRATUIT
VOIR