Pierre Kalala repose désormais à la Nécropole ETEC


C’est à la Nécropole Entre Terre et Ciel (ETEC) dans la commune de la N’Sele que reposera désormais Pierre Kalala Mukendi a été dit Yaoundé. Il a été conduit à sa dernière demeure dimanche 19 juillet après l’exposition du corps à l’esplanade du Palais du peuple dans la commune de Lingwala.

C’est à 14h20’ que le cortège funèbre avait quitté le lieu de l’exposition pour amener le corps de l’illustre disparu à sa dernière demeure, après des hommages lui rendus par différentes personnalités du monde du sport national. Parmi celles-ci a figuré en bonne place le ministre de la Jeunesse et des Sports, Sama Lukonde Kyenge qui a reconnu, dans son mot de circonstance, les bienfaits rendus au football de la RDC par Pierre Kalala.


Cependant, c’est l’envolée oratoire de Pierre Célestin Kabala Muana Mbuyi, président de l’Association des journalistes sportifs du Congo (AJSC), qui a captivé l’assistance. Il a décrit la trajectoire du « bombardier » depuis ses premiers buts inscrits à la première phase finale de la Coupe d’Afrique des nations à laquelle il avait pris part dans les rangs des Lions, ancêtres des Léopards, en 1965 en Tunisie, à l’unique but dont il avait été l’auteur en finale de la même compétition en 1968, en Ethiopie, pour le premier trophée continental de la RD Congo, en passant par les quatre finales d’affilée disputées par le TP Englebert, aujourd’hui TP Mazembe, entre 1967 et 1970, pour deux titres gagnés.


A part le ministre ayant en charge le sport, il a été noté également la présence des délégués de la Présidence de la République, du président de l’Assemblée Nationale, Aubin Minaku, de l’ancien président de la même chambre basse, Vital Kamerhe, du ministre provincial des Sports, Godard Motemona Gibolum, et du président de l’AS V.Club, le Général Major Gabriel Amisi Kumba, le Co-président de l’UFC, Bate Kamango.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Irisfootball

GRATUIT
VOIR