Mayaka et IMAN Sportal en justice contre l’évêque Mukuna


Jean-Max Mayaka et la société Iman Sportal en justice contre l’évêque Pascal Mukuna. Le président de FC Renaissance du Congo et son comité sont accusés de n’avoir respecté le contrat signé avec la société Iman Sportal.

Selon certaines sources, le comité Mukuna veut salir (Max Mayaka) celui qui a amené la crédibilité au sein  du FC Renaissance. Les vraies raisons de la volte-face de max MAYAKA. Les internautes sont en train d’assister ce dernier temps sur les réseaux sociaux des débats peu constructifs pour le club entre d’un côté le président Max Mayaka et compagnie, et de l’autre les supporters de Renaissance qui sont contre la politique de Max. Pour Max, l’équipe est prise en otage par Pascal Mukuna et son entourage. Pour les supporters, Max promet trop mais sans actions concrètes et palpables sur le terrain par rapport à l’évêque Mukuna et Musanganya. La question qu’on se pose est le pourquoi de la volte-face médiatisée de Mayaka.

 

Pour la petite histoire, tous les supporters se rappelleront que Max Mayaka avait présenté aux supporters de FC Renaissance un blanc qui serait envoyé par Iman Sportal, sa société, en vue d’un partenariat avec le club. Tout le monde savait que cette société était une entreprise à part entière. Mais lors d’une intervention de Max sur Africa TV, les supporters ont été surpris d’apprendre Iman Sportal appartenait à Mayaka depuis 2014. Max avait pris des belles initiatives de recruter des joueurs tels que Wegha et autres pour FC Renaissance, mais après des investigations, Mayaka avait des agendas cachés. Selon le plan de Max, tout joueur ou tout activité que lui va proposer dans Renaissance, le club doit avant tout négocier avec son entreprise Iman Sportal. Dossier à suivre.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.