Coup de gueule de Florent Ibenge


Il est des rares fois que Florent Ibenge monte au créneau. Cette fois, le technicien congolais ne s’est pas retenu, il a délié sa langue.

En effet, le coach de l’AS V.club exprime son désarroi face à la violence qui commence à élire domicile dans les stades congolais qu’il s’agisse de la ville-province de Kinshasa, du Katanga ou du Kasai-oriental. “Trop, c’est trop.

Ni les entraîneurs ni les joueurs ne veulent être la 15ème victime” a conclu Florent Ibenge. Et ce dernier de préconiser la grève au cas où la situation s’empirait. A en croire les déclarations du sélectionneur national, ces violences ont déjà occasionné 14 morts. La dernière en date remonte au dimanche 12 avril 2105 au stade Tata Raphael lors de la rencontre entre le DCMP et SM Sanga Balende.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.