Le match Rangers-Arc-en-ciel émaillé des graves incidents


Le stade Tata Raphaël de la Kethulle a été un lieu de théâtre de vandalisme, lundi 16 mars à la 3ème heures à l’occasion entre les supporters au cours de la rencontre SC Arc-en-ciel et AC Rangers, dans le cadre du matche retour de la 22ème journée du championnat de l’Entente provinciale de football de Kinshasa (EPFKIN).

Ce match n’est pas allé jusqu’au bout dans la mesure les troubles orchestrés par les supporters de ce s équipes, alors le marquoir indiqué 3-2 à l’avantage de SC Arc-en-ciel. Pour la petite histoire, tout a basculé alors au moment où le club de Livulu avait inscrit son 3ème but sur penalty. Avant d’obtenir ce coup de pied arrêté, un ‘‘charlatan’’ d’Arc-en-ciel s’est présenté derrière les perches de l’équipe adverse pour faire des incantations dans la mesure où son équipe avait du mal à prendre l’avance.  Le vilain plaisantin s’est présenté avec 2 œufs, et par la suite, le ‘‘charlatan’’ a vite cassé l’un, puis avalé  l’autre. Juste après cette cérémonie, à peu près 45 secondes, le but est arrivé, précédé par le penalty. Après avoir encaissé ce 3ème but, les supporters ont pourchassé ce ‘‘charlatan’’. Sans aucune intervention, le pauvre est tombé dans les filets  de supporters, et conduit aux vestiaires. Le pauvre a été tabassé a demi-mort, voire même il serait poignardé à gorge. Après avoir anéanti leur cible, les supporters l’ont relâché par la suite. Face à cet état critique, ‘‘le pauvre’’ a été acheminé dans un centre hospitalier pour des soins appropriés.

Réponse du berger à la bergère, un supporter a donné un coup de verge au coach de Rangers, lequel s’est écroulé sur l’aire de jeu. Dans cette attitude morose, le match ne pouvait plus continuer, puisque Rangers n’a pas voulu évacuer son coach. Alors que la cible de Rangers subissait des soins, des rumeurs ont circulé sur sa mort, c’était la débandade totale au stade Tata Raphaël. Aux dernières, il serait hors du danger. Au regard de cette situation confuse, toutes les deux équipes sont suspendues préventivement. Dossier à suivre.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Irisfootball

GRATUIT
VOIR