Jeux africains : les Burundais risquent la disqualification


Les Hirondelles du Burundi risquent d’être disqualifiées des éliminatoires des Jeux africains devant accueillir la République du Congo en septembre prochain, après avoir barré la route aux Léopards U-23 lors de l’avant dernier tour.

Selon les sources de la FECOFA, l’organe technique du football congolais a constaté des irrégularités après l’élimination des Léopards en terre burundaise. Tout en en respectant le délai (48heures), la FECOFA par le biais de son secrétaire général, Grégoire Badi a formulé des réserves auprès de la CAF en bonne et due forme. Les décideurs congolais accusent les Burundais : ‘‘Lors du match retour contre le Burundi, le 7 mars, nous avons constaté que l’équipe burundaise avait aligné sept joueurs qui jouent à Uvira (dans les clubs de Muungano, Maika et TP Uvira ) et qui ont [à la fois une identité congolaise et burundaise]. Ensuite, il y a eu un joueur qui a présenté un passeport où on a falsifié la date de naissance à la main, au stylo. Et c’est ce qui a fait que nous avons formulé des réserves.» Comme l’exige la règlementation, a-t-il poursuivi, les réserves ont été confirmées par un recours dans les 48 heures, qui ont suivi le match. ‘‘Le temps que cela peut prendre ça ressort de la Caf, mais il est vrai pour que le recours soit examiné, il faudrait payer une caution versée conformément à la réglementation. Nous l’avions payé. Donc nous sommes à l’attente’’, a précisé Grégoire Badi.

Une fois que la RDC obtiendrait gain de cause, les Léopards devront croiser le fer avec les Pharaons d’Egypte au dernier tour des éliminatoires. La CAF invitée à l’objectivité sur ce dossier. Tous les amoureux du ballon rond sont confiants sur une suite positive.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.