Division I : la phase de groupes dans l’impasse


La phase de poules du championnat de la Division I se trouve dans l’impasse la plus totale. Les dirigeants de cette entité sportive ne sont pas en mesure de faire jouer les deux manches de la compétition.

C’est ce qui ressort de la réunion d’évaluation du jeudi 15 janvier au siège de la LINAFOOT entre le comité Kayoyo et les 20 sociétaires engagés à la Division I. au sortir de cette séance de travail entre les deux parties, Simon Kayoyo Umbela (président du comité de gestion)  a souligné que deux aspect sont à la base du blocage du déroulement de la deuxième phase de la compétition avant de procéder à la toute dernière étape, le play-off avec 10 équipes. Premièrement, les finances ne permettent pas le déroulement de la phase de groupe dans la mesure où le championnat est dépourvu des sponsors. Le comité Kayoyo s’est contenté de frais de participation et des recettes de matches. Deuxièmement, le timing ne permet pas la poursuite de la phase de groupes, puisque tout s’arrête le 31 mai sur toute l’étendue de la République en matière de football.

Après débat entre les deux parties, les résolutions de ces assises seront soumises à la FECOFA pour une éventuelle décision. Au cours de cette séance de travail, seul AS V Club, RCK et SC Rojolu ont souhaité que la phase retour se joue, comme prévoit le règlement. ‘‘Étant donné que les dirigeants de la LINAFOOT ont éprouvé des difficultés pour bien organiser la phase de groupe, seront-ils en mesure d’organiser le play-off,’’, a philosophé le représentant de l’AS V Club, Raphaël Esabe. La balle se trouve ainsi dans le camp du comité Omari.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.