Bilan mitigé des Léopards à la phase des poules de la CAN 2015


C’est sur le fil que les Léopards de la RDC ont acquis la qualification pour le quart de finale de la CAN 2015 en se classant deuxième du groupe B au détriment du Cap vert et de la Zambie.

Certes, l’essentiel a été fait. Mais les Léopards présentent un bilan mitigé au terme  du premier tour: trois matchs nuls, deux buts marqués et deux buts encaissés. Beaucoup reste à faire et bien entendu quelques avancées.


Manque de réalisme

Les poulains de Florent Ibenge se créent moult occasions sans toutefois parvenir à les concrétiser. C’est Dieumerci Mbokani qui s’illustre particulièrement et parfaitement.

Mauvaise entame

Les trois rencontres livrées montrent que les Léopards entament difficilement les matchs. C’est par la suite et surtout en seconde période qu’ils se ressaisissent.

Absence d’un véritable animateur

Le sélectionneur national a du mal à suppléer le vide de Neeskens Kebano qui faisait office du parton de l’équipe et de pourvoyeur de l’attaque. Tous les autres joueurs( Hervé Kage, Lema Mabidi et Cedric Mabwati) n’ont pas pu véritablement incarner ce rôle.

Absence d’un marquage strict

La plupart de joueurs ne font pas un pressing sur le porteur du ballon. En outre, les joueurs adverses sont libres de marquage. Ils se promènent quasiment dans la surface de réparation. C’est le cas lors de la rencontre contre la Tunisie.

Quelques joueurs sortent du lot

Certains joueurs se sont démarqués par leur prestation. Il s’agit notamment du portier Robert Kidiaba qui a enrayé plus d’une fois les actions nettes de scorer des équipes adverses et  de Joel Kimwaki qui a su verrouiller la charnière centrale.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.