Les dirigeants de la FECOFA trainent encore le pas


Dans pratiquement 38 jours les Léopards débuteront la phase finale de la 30ème édition de la CAN, Guinée Equatoriale 2015. Les Fauves congolais seront en face de Chipolopolo boys de la Zambie, soit le 18 janvier.

Avant cette échéance, les sportifs congolais s’inquiètent sur la préparation des Léopards et de la situation du sélectionneur principal Florent Ibenge. Le week-end dernier tout le monde a condamné le gouvernement dans la mesure où la signature du contrat de Florent Ibenge traine encore, alors qu’il a permis à l’équipe nationale de faire partie parmi les 16 convives de la plus grande messe du football continental. Selon les informations à notre possession, un membre du ministère des Sports et loisirs  a souligné qu’aucun dossier ou proposition des Léopards ne se trouvait sur la table Beaudouin Banza Mukalay avant le chambardement.  La même source précise que c’est la FECOFA qui bloque la signature du sélectionneur des Léopards, puisque sur la table de la vice-primature du Budget,  on se retrouvait avec 32 dossiers ou personnes qui réclamaient la signature des contrats notamment Florent Ibenge, le coach de moins de 20 ans, le coach de moins de 17 ans. Pourtant, c’est le dossier de Florent Ibenge qui urge, d’autant plus qu’il doit être avec l’équipe nationale en Guinée Equatoriale en début de l’année dernière.

Face à toutes ces irrégularités, la vice-primature a renvoyé les dossiers au ministère des Sports. Les sportifs congolais invitent les décideurs à s’organiser, puisque les bons résultats se préparent toujours. C’est comme qui dirait celui qui veut aller loin ménage sa monture.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.