Quand l’arbitrage gâche la fête en Afrique !


Dans le cadre de la rencontre de la troisième journée des éliminatoires de la CAN 2015, entre la RDC et la Côte d’Ivoire (1-2), les amoureux du ballon rond qui ont effectué le déplacement du stade Tata Raphaël ont condamné avec dernière énergie le comportement du trio arbitral désigné par la Confédération africaine de football (CAF).

 

Ce mauvais comportement des hommes en noire du match entre les Léopards et les Eléphants, a poussé certains sportifs à condamner les dirigeants ou la commission spécialisée à ce genre de choix. Cela justifie l’absence de la plupart des arbitres africains dans des compétitions de grande envergure. Des fautes imaginaires, trop sévère à l’endroit des Congolais, c’est ce que nous pouvons retenir de la rencontre entre Congolais et Ivoiriens dans l’arène de la commune de Kalamu. Ce comportement déplorable a incité certains supporters à procéder au jet des projectiles pendant que la rencontre s’est disputée sur l’aire de jeu. Après 90 minutes, les supporters indexent l’arbitre jour. Certains n’ont pas hésité à qualifier le trio arbitral de ‘‘Kamikaze’’. Il sied de noter que la Commission d’arbitrage est dirigée par l’ancien arbitre sénégalais, Badara Mamaya Sène.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.