La recette magique pour cuisiner les Eléphants en aller et retour


 

La grande colonie congolaise d’Afrique de l’Ouest en général, et en particulier celle de la Côte d’ivoire veut et doit fêter la qualification des léopards (CAN 2015) à Abidjan. Le mercredi 15 octobre 2014 se jouera, à Abidjan, le match retour historique et déterminant pour la qualification de la R.D.Congo à la CAN 2015 au Maroc. Bien avant cela, les Ivoiriens seront reçus au stade Tata Raphaël de la Kethulle  pour le compte de la manche aller.

On souligne, d’abord, que la R.D.Congo est conduit par l’un de plus talentueux des entraineurs africains d’actualité, à la personne de Florent Ibenge. Ce dernier vient d’écrire sa plus belle page d’entraineur en qualifiant l’un de plus vieux clubs de la R.D.Congo en finale de la champions League africaine, AS VITA Club de Kinshasa. Une autre occasion donnée à la colonie congolaise de saluer ce digne fils du pays en terre ivoirienne. Ainsi donc, ladite colonie ne profite-t-elle pas de cet instant pour donner son humble avis footballistique, à l’entraineur et au capitaine des léopards, par rapport à sa connaissance des faiblesses et forces de l’équipe nationale ivoirienne?

Voici la recette magique pour cuisiner les Eléphants de Côte d’ivoire à Kinshasa, et aussi à Abidjan:

1. Attaque :
Force : Gervinho
Faiblesse : Si Gervinho est neutralisé, l’attaque ivoirienne est morte.

2. Milieu :
Force : Yaya Touré
Faiblesse : Si Yaya Touré est isolé ou étouffé au milieu, l’attaque ivoirienne n’a plus d’appui.

3. Défense :
Force : Les ailiers (N°2 & 3)
Faiblesse : Axe central (N°4 & 5), l’entraineur congolais peut avoir au sein de son effectif deux joueurs aux profils et qualités de Ndaye Mutumbula comme N°9 et Santos Mutubile comme N°10, alors le désordre sera bel et bien installé au cœur de l’équipe ivoirienne.

4. But (Gardien)
Force : L’expérience de Barry Copa
Faiblesse : Trop de tirs bien cadrés finissent par déstabiliser souvent Barry Copa.

N.B : Cette belle recette peut bien être assaisonnée par un système de jeu de 4 – 4 – 2.

Et enfin au soir du 15 octobre 2014, la colonie congolaise accompagnera ses héros nationaux à l’aéroport Félix Houphouet Boigny en chantant au rythme de l’émergence.

 


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.