Sacré champion : AC Bandal insaisissable à la Super Coupe


‘‘Tshitshantshi, Bandal, c’est Paris, Tshitshantshi, Bandal, c’est Paris, tel est la chanson scandée par les supporters de l’AC Bandala lors de la finale de la Super-Coupe, disputé jeudi 11 septembre au stade Tata Raphaël de la Kethulle. AC Bandal, champion de l’Entente urbaine de football de Kinshasa (EUFKIN)-Malebo, a enlevé la Coupe Superchampion de la LIFKIN (Ligue de football de Kinshasa) en battant New Jack FC, champion de l’EUFKIN-Lukunga, sur le score de 3-1, en finale.

 

Après le repos, Molinga (59ème) s’est montré adroit au profit de l’AC Bandal qui a tout de même été rejoint à la marque sur une réalisation de Vika (71ème) pour l’équipe adverse. Molinga (76ème) est revenu à la charge pour redonner l’avantage aux siens et imité peu après par son partenaire Namuzayi (81ème). Au tour précédent, mardi, dans les mêmes installations sportives, l’AC Bandal avait pris le pouls du Racing Club de Kinshasa, champion de l’Entente provinciale de football de Kinshasa (EPFKIN), par 1-0, tandis que, de son côté, New Jack FC avait éliminé l’AC Sodigraf, champion de l’EUFKIN-Kilimani, à l’épreuve des tirs au but 7-6, 1-1 à l’issue des 90 minutes de jeu réglementaires. En lever de rideau, en finale de la Coupe superchampion des Cercles de football de Kinshasa, Bari s’est incliné devant Ujana par 1-2.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.