RDC – CMR : des Lions plus sérieux et appliqués


Les joueurs de la sélection nationale de football fanion du Cameroun, qui ont pris part à la séance d’entraînement de ce matin au Centre d’excellence de la Confédération africaine de football (CAF) de Mbankomo avaient quelque chose d’inhabituelle. A les regarder, on sentait bien qu’ils étaient tous animés par un réel motif d’engagement.

 

Leur application, leur concentration, leur précision et leur motivation dans l’exécution des différents exercices physiques et techniques de cette mise au vert pouvaient laisser croire que cette nouvelle dynamique des Lions a un peu plus conscience des enjeux actuels, que la plupart de leurs prédécesseurs. En effet, Volker Finke et ses hommes sont arrivés au premier stade synthétique du Centre en un seul groupe. Aucun joueur n’est arrivé ni avant, ni après les autres. Le technicien allemand et ses collègues ont ensuite organisé le travail en trois ateliers, avec respectivement Bonaventure Djonkep, Alexandre Bélinga et Ibrahim Tango à la supervision de chaque atelier. Le technicien allemand et le Français, Christophe Manouvrier, debout au centre du stade, observaient, silencieux. Après le réveil musculaire et les échauffements, les joueurs sont passés à une petite séance de taureau suivie d’exercices d’accélération, sous la conduite cette fois, de Christophe Manouvrier.

NJié et Etoundi signent leurs premiers buts

Réunis, puis divisés en deux groupes, Stéphane Mbia et ses coéquipiers ont ensuite travaillé devant les buts. L’exercice consistait à une faire une passe, un redoublement de passe, contrôle et frappe dans les buts. Une heure plus tard, Volker Finke a formé deux camps pour un petit match qui a duré une demi-heure. Les consignes de l’entraîneur, « le positionnement, la récupération de la balle, la relance et la finition », tout ça « en trois touches de balle », instruisait le technicien. Dans la première équipe, en chasubles verts, on retrouvait dans les filets, Fabrice Ondoua, en défense, Nicolas Nkoulou, Guy Zock, Nlate et Cédric Djeugoue. Le milieu était constitué de Stéphane Mbia, Enoh Eyong et Raoul Loé, tandis que Vincent Aboubakar, Clinton Njié et Benjamin Moukandjo occupaient les avant-postes.

Dans l’autre équipe, Pierre Abogo fermait la cage, Guihota, Franck Bagnack, Bana Moussa et Franck Kom en défense, Georges Mandjeck, Kibong et Landry Nguémo au milieu, Salli Edgar, Kweukeu et Franck Etoundi en attaque. Eric-Maxim Choupo-Moting, Ambroise Oyongo Bitolo et Guy-Roland Ndy-Assembe, les derniers à arriver n’ont pas été alignés. Au terme d’un match fluide et de bon niveau au cours duquel les joueurs ont démontré de très bonnes qualités techniques, physiques, collectives et individuelles, Clinton Njié et Franck Etoundi ont marqué, chacun pour son équipe (1-1).

 


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.