Les Corbeaux sans fautes en amical


Les clubs zambiens de Kabwe Warriors et Zesco United sont passés sous la moulinette du TP Mazembe en s’inclinant respectivement par 2-0 et 1-0, mardi au Levy Mwanawasa stadium à Ndola, en matchs internationaux amicaux.

Les Corbeaux LUSHOIS n’ont pas fait de détail en gardant le rythme à l’occasion de cette répétition générale à Ndola où tous les joueurs qualifiés pour affronter l’AS V. Club, le dimanche 24 août 2014 au stade Père Raphaël de la Kethulle, à Kinshasa, pour le compte de la 6ème et dernière journée de la 18ème Ligue des champions de la CAF (Confédération africaine de football) ont tiré chacun leur épingle de jeu. Ils ont, selon le site du club lushois, répété leurs gammes face à deux équipes zambiennes de la Super League (Division d’élite). D’abord une victoire 2-0 sur Kabwe Warriors, 7ème au classement du championnat national, grâce aux réalisations de Jonas Sakuwaha (27ème) sur un service de Gladson Awako et un coup de tête de Mbwana Ali Samatta (51ème), à la suite d’un corner de Solomon Asante. Deux éclats qui ont donné un coup de massue aux « bleu et blanc » de la ville de Kabwe (182 Km de Ndola). Après, la deuxième victoire 1-0 face à Zesco United de Ndola, 2ème au championnat zambien derrière Zanaco, qui a plié sur un but de Cheibane Traoré (24ème) à la réception d’un centre d’Ali Sadiki. Après les deux matches amicaux à Ndola, George Lwandamina, entraîneur de Zesco United, a confié que voir le TP Mazembe au sommet du football africain cette saison ne serait pas une surprise : « C’était une bonne séance d’entraînement, les joueurs des deux équipes ont montré qu’ils avaient du talent et Mazembe a prouvé qu’il était grand en jouant très discipliné en défense, au milieu de terrain et en attaque. En première comme en seconde période, le TPM s’est procuré beaucoup d’occasions. C’était un match très plaisant.

Cette équipe de Mazembe a les capacités d’aller gagner la Ligue des Champions cette saison. D’abord, elle doit compter sur les talents de ses joueurs, sur la qualité de jeu que l’équipe produit, ensuite sur la capacité – grâce au génie des joueurs et du staff – de se sortir de la difficulté en imposant un style. Avec cet alliage je me hâte de dire que c’est l’attitude d’une très grande équipe de football. Mazembe a de très grands joueurs, ça ne me surprendrait pas d’apprendre, dans quelques semaines, que cette équipe a gagné la Ligue des Champions. Courage et il faut travailler dur pour gagner la Coupe… ». Pour sa part, Patrice CARTERON s’est montré rassurant : « On avait manqué de sérieux sur notre fin de match contre Al Hilal, j’ai demandé aux joueurs en ces moments-là de rester sérieux jusqu’à la fin. Il est important qu’au niveau de la Ligue des champions, on soit craint, aujourd’hui non pas par rapport à notre talent offensif, mais également parce que les adversaires doivent savoir qu’il est de plus en plus difficile de marquer un but au TP Mazembe.Je suis très satisfait de ces deux matches amicaux, on voit vraiment que les joueurs ont compris que la concurrence existe et qu’elle est féroce même à certains postes. La seule solution c’est vraiment d’obliger le staff et moi en particulier à avoir des choix très difficiles à faire par rapport à un contenu. Maintenant qu’on a retrouvé la confiance et l’efficacité, ça promet des semaines à venir très intéressantes.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.