L’amateurisme et la complaisance à la LINAFOOT


Le comité de gestion de la Ligue nationale de football (LINAFOOT) sera en assemblée générale ordinaire samedi 9 août dans la matinée dans un endroit à désigner. A quelques heures de ces assises, certains dirigeants de clubs de cette entité sportive, n’apprécient pas le rapport des activités de l’exercice 2013-2014 du comité Kayoyo leur présenté 24 heures avant le rendez-vous. Ces dirigeants n’hésitent pas à souligner que Kayoyo et ses collaborateurs fonctionnent dans l’amateurisme et complaisance.

Selon certaines sources, le rapport des activités de la LINAFOOT est presque du ‘‘copier, coller’’ des assises  de l’EPFKIN sur quelques points. Les dirigeants de la LINAFOOT n’ont pas suffisamment du temps pour rédiger un rapport intéressant à présenter aux délégués de différentes ligues et des clubs. Sur le chapitre financier, le comité de gestion pense d’ores et déjà à ce qu’ils obtiendront sur les recours et les sponsorings des clubs au cours de la saison prochaine. Il faut être un divin pour connaître dans l’avance le montant à gagner par l’entité en ce qui concerne les réserves de sociétaires tout au long de la compétition. ‘‘Ils nous prennent comme des imbéciles pour que nous puissions adopter ce rapport. On doit procéder à l’amendement avant l’approbation’’, a souligné un dirigeant du club. Etant donné que le contrat entre la FECOFA et son partenaire officiel touche à son terme, le comité de gestion ne pouvait pas inscrire sur les prévisions budgétaires le montant de la cagnotte allouée chaque saison. Cela démontre un dysfonctionnement total au sein de cette entité sportive.

Ce rapport de la LINAFOOT est entaché de trop de lacunes, mais lequel finira à être adopté par la majorité de l’assemblée. Plus grave encore, Simon Kayoyo n’hésitera pas à déclarer que le bilan de la saison dernière est largement positif. Pourtant, il y a eu mort d’hommes lors de la rencontre de la dernière journée entre AS V Club et TP Mazembe au stade Tata Raphaël de la Kethule lors de la dernière journée du play-off. On doit s’attendre à une minute de silence à l’hommage de 15 disparus au cours de cette triste rencontre entre les deux grands du football congolais. Au cas contraire, ce sera un comportement inhumain. Dossier à suivre.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.