Prochain adversaire de la RDC, le Nigeria risque un forfait


Dans le cadre du match aller des éliminatoires de la CAN U-17, la RDC se prises avec le Nigeria, le 20 juillet au stade TPM de la commune de Kamalondo à Lubumbashi. A quelques jours de cette rencontre, les hommes de Eric Tshibasu risquent de sa qualifier sans mouiller leur maillot dans la mesure où rien ne marche entre le gouvernement et les dirigeants de la NFF (Fédération nigériane de football en anglais).

 

En effet, la Fédération internationale de football association (FIFA) a suspendu la NFF à titre conservatoire pour ingérence gouvernementale. ‘‘Aucune équipe nigériane ne peut entretenir de relations internationales sur le plan sportif’’, indique la FIFA dans un communiqué. Cette sanction découle du fait que la NFF a fait l’objet d’une action en justice qui empêche ses dirigeants de gérer les affaires du football nigérian. Une assemblée générale extraordinaire a été convoquée pour le 5 juillet par une personne désignée par les autorités ‘‘en violation des statuts de la NFF’’, poursuit la Fifa.

La suspension ‘‘sera levée quand les actions en justice auront été retirées et quand le comité exécutif, l’assemblée générale et l’administration de la NFF pourront travailler sans ingérence’’ conclut la FIFA. Malgré cette nouvelle, les poulains de Tshibasu ne croisent pas les bras, ils continuent à affûter les armes toujours au stade Tata Raphaël de la Kethule de Ryhove. Après avoir le désistement du Burundi au premier tour par forfait, une deuxième opportunité se présente devant la RDC.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.