La FECOFA moins influente sur le plan international


La Fédération congolaise de football association (FECOFA) dirigée par Constant Omari est moins influente sur le plan international à la suite de la dernière décision de la Confédération Africaine de Football (CAF), laquelle a décidé de reporter le match des Léopardeaux et les Super Aigles du Nigeria U-17 prévu le dimanche 20 juillet 2014 à Lubumbashi au dimanche 27 juillet 2014 au même endroit.

La raison avancée est due à la suspension décidée, il y a quelques jours par la FIFA (Fédération Internationale de Football Association) concernant la Fédération Nigériane de Football (NFF), la CAF estime qu’une solution à cette crise sera trouvée sous peu. La CAF souhaite s’assurer que les jeunes joueurs africains puissent avoir l’opportunité de jouer au football compétitivement et de défendre leurs nations respectives. Tout en s’excusant pour tout inconvénient causé, l’organe du football continental CAF compte sur la bonne compréhension. Selon le site officiel de l’avenir.net, les opérateurs sportifs ont du mal à comprendre comment la CAF a pris une telle décision qui sent à mille lieux le favoritisme en faveur du Nigeria. Car, un match programmé durant une période où l’une des équipes est suspendue (même préventivement) est gagné par forfait par l’autre équipe adverse.

Par conséquent, le Nigeria devait en principe écoper d’un forfait. C’est le règlement qui le stipule. L’opinion congolaise dénonce la partialité de la CAF qui prend fait et cause en faveur du Nigeria. A ce propos, nous demandons à ce que la Fédération congolaise fasse parvenir à la CAF une note de protestation quant à ce. Cette situation démontre que la CAF fonctionne en marge des règlements, la loi devrait être appliquée sur ce dossier. Dans l’entre temps, les hommes de Eric Tshibasu se sont envolés pour la capitale cuprifère en vue de peaufiner la préparation avant de matcher les ‘‘favorisés’’ au temple de Badiangwena.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Irisfootball

GRATUIT
VOIR