AS V Club ‘‘nzombo le soir face Al Hilal : 2-1


C’est dans les ultimes minutes que les Dauphins noirs de l’AS V Club ont eu raison des Soudanais de Al Hilal, dimanche 27 juillet au stade Tata Raphaël de la Kethulle, en match comptant pour la 4ème journée de la Ligue des champions de la CAF. Au coup de sifflet final, le marquoir a indiqué 2-1 en faveur des hommes de Jean-Florent Ibenge Ikwange.

Pour rappel, lors du match aller disputé à Omdurman,  les deux formations du Groupe A s’étaient neutralisés (1-1). Tout s’était joué dans le denier moment du match avec l’égalisation sur penalty de Taggy Etekiam. Au cours de la manche aller, c’est un autre match,  les Soudanais étaient les premiers à scorer à la 15e minute par Bachir Mohamed. Un auto-but de Dama Sami à la 80e minute a permis aux Congolais de revenir au marquoir avant que le buteur maison des Dauphins noirs, Tagy Agiti Etekiama ne libère tout un stade à la 94e minute. Une victoire des Congolais vivement contestée par Al Hilal qui s’en est pris à l’arbitre. Le salut de V Club est venu par le biais d’Emmanuel Ngundikama dit Kila. L’action part d’un camp à l’autre. Vclub se relance et trouve Emmanuel Ngudikama qui dribble son vis-à-vis. Il entre dans la surface de réparation et le pied en retard du défenseur d’Al Hilal l’empêche de poursuivre son action. La sentence tombe : penalty.

La contestation est vive du côté des Soudanais. L’entraîneur d’Al Hilal entre même sur la pelouse pour influencer la décision de l’arbitre. La sanction est maintenue : il y a bel et bien penalty, pouvait-on décoder de l’insistance du geste de mains de l’arbitre central, indiquant le point de penalty. À cet instant, c’est tout un stade qui retient son souffle pour savoir qui va libérer tout un peuple. Etekiama s’approche et se charge de jouer le coup de pied arrêté, et fini par marquer. Après 90 minutes, les Soudanais ont exprimé leur mécontentement.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.