Nigeria-Bosnie: les «Super Eagles» s’en sortent bien au Mondial


L’équipe du Nigeria a battu celle de la Bosnie 1-0, dans le groupe F de la Coupe du monde 2014 de football, ce 21 juin à Cuiaba. Les Bosniens ont été privés d’un but valable et sont éliminés. Les Nigérians se relancent dans la course à la qualification pour les huitièmes de finale du Mondial.

Un but bosnien invalidé par erreur

Ça doit être la différence entre une équipe qui dispute sa cinquième phase finale et une autre qui découvre la Coupe du monde : l’expérience et la chance. C’est en tout cas ce qui a pesé en faveur du Nigeria face à la Bosnie, ce 21 juin 2014 à Cuiaba, dans une rencontre cruciale pour le dénouement du groupe F. Ça et au moins une erreur d’arbitrage. Par rapport au piètre match nul face à l’Iran (0-0), Stephen Keshi, le sélectionneur nigérian, a d’ailleurs décidé de faire confiance aux expérimentés défenseur Joseph Yobo et attaquant Peter Odemwingie. Odemwingie est le premier à se signaler avec un coup franc tapé juste à côté du cadre (7e). Besic répond pour la Bosnie avec un tir trop élevé (8e). C’est ensuite au tour d’Onazi de prendre sa chance de loin et de forcer Begovic, le gardien bosnien, à intervenir (14e). La rencontre se joue sur un rythme soutenu, mais les Nigérians manquent un peu de justesse technique pour faire la différence. A Edin Dzeko, en revanche, il ne manque qu’une bonne appréciation d’arbitrage pour ouvrir le score. L’attaquant de Manchester City a trouvé un espace dans le dos de la défense adverse, mais le juge de touche a invalidé son but pour un hors-jeu imaginaire (21e). Dans l’autre camp, l’autre juge de touche n’est pas tellement plus inspiré lorsqu’Emmanuel Emenike, à la lutte avec Spahic, déséquilibre légèrement le capitaine de la Bosnie et sert Peter Odemwingie sur un plateau. L’attaquant ouvre le score de près : 1-0 (30e). Les Bosniens crient au scandale.

Enyeama sauve le Nigeria

En seconde période, les « Super Eagles » continuent de miser sur leur puissance athlétique et leur vitesse. Babatunde décoche deux « missiles » qui ne surprennent pas Begovic (56e, puis 60e), tout comme Onazi (81e), tandis qu’Emenike tente de glisser le ballon au fond des filets (61e). Les Bosniaques, eux, poussent en vain pour égaliser, malgré un coup de tête de Dzeko (90e+1) que capte Enyeama. Le Prix Marc-Vivien Foé 2014 sauve son équipe en repoussant sur le poteau une frappe de Dzeko (90e+3). Les champions d’Afrique n’ont eu qu’à tenir bon et à procéder par contre-attaques. Les voilà bien relancés dans la course à la qualification pour les huitièmes de finale. Leur avenir dépendra en partie de l’attitude de l’Argentine, déjà qualifiée. Les Argentins joueront-ils le jeu à fond, le 25 juin à Porto Alegre ? Les Bosniens, quant à eux, sont d’ores et déjà éliminés après cette deuxième défaite de rang. Pour leur dernier match, ils affronteront l’Iran qui, lui, peut encore espérer une place en huitièmes de finale.

 


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.