EUFKIN-Lukunga : les perdants s’en prennent aux dirigeants de l’entité


Le comité exécutif de l’Entente urbaine de football de Kin-Lukunga a rendu public les différents classements de toutes les 3 divisions (1er, 2ème et 3ème division.  Au terme d’une saison très disputée dans toutes les divisions confondues, tous les sociétaires sont fixés sur leur sort après un moment de suspens.

Il ressort de cette publication que l’équipe de l’AS Mputu de Ngaliema a été sacré championne au niveau de la première division, Jenovie, en deuxième division tandis que dans les deux poules de la 3ème division,  c’est Dieu Sport et Promotion qui se sont distingués. Comme stipule le règlement, Jenovie sera accompagné par son dauphin, à savoir Mbudi. Après cette publication, les perdants n’hésitent pas à s’en prendre au comité exécutif Tovo Mozande assisté d’Alain Kanga. Selon l’information en notre possession, certains sociétaires sont prêts pour initier une pétition contre l’équipe dirigeante de l’EUFKIN-Lukunga. Pourtant, tout s’est passé en toute honnêteté possible, et surtout loin de tout favoritisme. Les équipes qui ont occupé la première marche du podium dans leur division respective, ont bel et bien mérité leur titre après une saison laborieuse.

Tandem Tovo-Kanga à merveille

Les perdants accusent le numéro un de l’entité et son adjoint de tous les maux pour avoir mis fin aux magouilles au sein de l’entité. Très réputés pour leur intégrité, les malveillants cherchent à tout moment la petite bête pour nuire à la bonne réputation du tandem Tovo-Kanga.  Pourtant, ce tandem marche à merveille après avoir mis fin à cette cassure au niveau de leur entité. En aucun moment, le comité exécutif n’a fonctionné en marge des textes qui régissent le football en RDC. Depuis la mise en place du duo Tovo-Kanga, les observateurs sont d’avis que l’EUFKIN-Lukunga est l’une de rares entités de la capitale à avoir connu une saison sportive très engagée entre sociétaires dans la mesure où le champion a  été connu à la dernière journée dans les toutes les divisions. Ce qui n’a pas été le cas dans d’autres ententes où les équipes étaient sacrées championnes à 10 journées de la fin. Pour revenir sur le problème de l’application des règlements, une équipe comme Fondation Lukaku  alignait un athlète non assuré. Une fois le comité Tovo saisi, la sanction est tombée sans atermoiement. Les opérateurs sportifs souhaitent que les dirigeants des clubs de la Lukunga s’imprègnent des textes pour éviter de semer la confusion.

Après une première saison réussie, le comité Tovo est appelé à organiser l’élection du 2ème vice-président vacant jusque là. Il sied de noter qu’il y a un seul candidat à ce poste.  Il s’agit de Jacques. La bonne prestation de Tovo et Kanga démontre à suffisance qu’ils sont valables pour l’avancement du football de la capitale, voire même de la toute la République.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.