AS V Club : Thierry Kasereka séjourne à Goma


Thierry Kasereka Mugeni, l’arrière central international de l’AS V.Club, séjourne à Goma, chef-lieu de la province Nord-Kivu, depuis le vendredi 20 juin 2014, à sa demande acceptée par le comité de direction. Il s’y est rendu pour essayer de passer au peigne fin, avec sa famille biologique, tous les malheurs et tous les problèmes qui se sont abattus sur lui, ces dernières semaines.

 

Depuis, plus près d’un mois l’affaire Kasereka défraye la chronique. En effet le défenseur central de L’AS. V-Club,  est  auteur d’un accident grotesque avec l’imposant monument du président Kasa-Vubu, (premier président de la RD. Congo) dont il avait embouti le piédestal.  Ce fait s’est produit  au creux de la nuit pour ne pas dire aux petites heures du matin. Les habitants des quartiers environnants sont arrivés en masse réveillés par le bruit produit par l’impact de la voiture de Mwana Mayele qui visiblement revenait d’une grande beuverie.  Apres l’interrogatoire de la police au poste le plus proche, il fut conduit à l’hôpital ou il s’en sort avec quelques points des sutures au visage et une lésion entre les cotes. Il passera quelques jours en observation dans une clinique spécialisée de la place avant d’être libéré par son médecin traitant qui avait estimé que sa vie était or de danger.  Signalons que Kasereka appelé aussi Afimiko est un récidiviste. Car un mois avant ce forfait il avait fait un autre accident qui faillit couter la vie à une jeune dame qui s’en est sortie avec de sérieuses blessures  au bassin. Le Mwana Mayele se serait-il en fin assagit ? Ses nombreuses  frasques décriées par tous les veclubiens ont fait qu’il est en froid avec Florent Ibenge son entraineurs qui a piqué contre lui une sainte colère.  Mais pour faire amande honorable, l’enfant prodige de V-Club est allé implorer l’indulgence des Moscovites (Ndlr : supporters de l’équipe).  Kasereka s’est présenté mercredi 18 juin 2014 vers 8h, au stade Révérend Père Raphaël de la Kethulle de Ryhove, pendant que ses amis étaient rassemblés au milieu du terrain, en pleine séance d’entraînement.

Un denier repentit devant Ibenge

Dès son entrée, Thierry Kasereka s’est dirigé immédiatement vers les Moscovites présents dans les gradins, devant lesquels il s’est mis à genoux pour leur demander, de vive voix, pardon. Juste après, il s’est rendu à l’endroit où le Général Major Gabriel Amisi Kumba, président du comité de direction, se trouvait avec les membres du comité de coordination et de la section football. Le numéro un du club lui a renouvelé, le pardon qu’il lui avait exprimé quelques jours auparavant en sa résidence. Ensuite, cap là où étaient ses pairs qu’il a salué un à un avant de se retirer et rentrer à la maison se préparer pour le voyage qu’il compte effectuer à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, sa ville natale où réside sa famille. Le prochain repentit il devra le faire devant l’entraineur Florent Ibenge  en ce moment  en visite familiale de 10 jours  en France. Thierry Kasereka doit se mettre en harmonie avec tous et se discipliner avant de se remettre au travail pour la fatidique manche retour de la champions league africaine. Il faudra qu’il pense beaucoup à sa carrière car un avenir radieux l’attend devant.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.