Scission chez ‘‘Mitema pembe’’ : CS Imana, la préférence des Tupamaros


C’est déjà la scission dans la grande famille des Immaculés de DCMP. Il faudra s’habituer désormais à la nouvelle formation de CS Imana, dirigé jusque là par l’évêque Pascal Mukuna. Au regard de cette division, la plupart des Tupamaros (Ndlr : supporters de DCMP) préfèrent CS Imana, lequel  affûte déjà les armes au terrain Alain Lejeune au complexe omnisports Tata Raphaël de la Kethule.

 

La majorité de souhaitent accompagner la vision de Mukuna dans la mesure où leur club n’évoluera pas ASBL, mais plutôt une société à caractère sportif. C’est une marrée humaine qui répond aux différentes séances d’entraînement pour soutenir leurs joueurs, lesquels ont choisi les couleurs vert-blanc pour leur suite de carrière. ‘‘Vous verrez Imana qui a toujours été concurent de Vita, vous verrez Imana, très fort, comparable à Mazembe’’, affirme de son côté l’évêque Mukuna. Les opérateurs sportifs estiment que l’arrivée de Mukuna dans le staff dirigeant de DCMP n’a pas apaisé les esprits. Et le spectre de la division plane encore plus fort. « Nous allons nous décider au moment opportun. Soit [nous jouerons] la LINAFOOT [le championnat national], soit l’EPFKIN[championnat de Kinshasa] ‘’, affirme le pasteur Mukuna qui récuse l’autorité de Tshimanga en tant que président de coordination de DCMP.

Selon l’aile Mukuna, le comité de Bibwa existe encore. C’est ce comité qui va convoquer l’assemblée au sein de CS Imana. Max Mayaka est le président de coordination de ce comité. Malgré le soutien de François Ngombe dit Maître Taureau de l’aile Tshimanga, les pro-Mukuna demeurent sceptiques.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.