Les ambitions de DCMP freinées par FC MK


La formation de FC MK vient de réaliser un grand coup cet après-midi au stade Tata Raphaël en battant les Immaculés de DCMP sur la note serrée de 2-1, dans le cadre de la dernière journée du tour final de la Coupe du Congo de football.

 

Le grand choc de la semaine  a rendu son verdict, c’est FC MK qui passe et va disputer sa deuxième finale d’affilée après celle de Boma face à AS Vutuka de Kikwit. C’était le rendez-vous du donner du revoir pour les amoureux du ballon venus en grand nombre pour cette explication entre Kinois. Les Immaculés ont abordé cette rencontre avec beaucoup d’optimisme béat face au détenteur de la compétition majeure du pays remporté de la belle manière, sans magouille, sans tricherie la saison dernière. Ils ont été surpris sur l’aire de jeux par la bonne prestation des hommes de Bruno Bla, le grand absent de cette journée à la suite de son état de santé.

 

Manœuvres dilatoires de l’arbitre Kazadi

 

Les choses sont allées trop vite, puisque dans ses stratégies, Dark Kabangu s’est permis de violer la cage de DCMP gardée par Moussa Sylla (un ancien du club) à la 29ème minute. Avec ce but, la porte de la finale était déjà ouverte, et les calcules se sont compliqués pour le ‘‘grand’’ de la capitale. Avec cette avance au marquoir, les poulains de l’entraîneur Bruno Bla ont pris de l’ascendance sur leurs adversaires. Les deux équipes ont été renvoyées aux vestiaires sur ce score d’un but à zéro en faveur de MK. A la reprise, les Immaculés de revenir au score, mais sans succès dans le premier quart d’heures du match. Il a fallu attendre les manœuvres dilatoires de l’arbitre central Kazadi pour voir DCMP par l’entremise Soki Nzuzi, lequel avait marqué après avoir bousculé le portier Nathan Mabruki sous les barbes de l’homme en noir. Sans gêne, c’est l’euphorie dans les gradins de DCMP.

 

Avance marquoir

 

Les supporters se sont permis de scander pendant quelques minutes: oboyi, obimi (traduisez : si tu n’es pas d’accord, tu vides le lieu). Malgré cette partialité de Kazadi, le champion en titre n’avait pas désarmé, puisque  Dark Kabangu à travers un but anthologique a réussi son doublet du jour à la 63ème minute et il a permis aux Rouges et or de reprendre l’avance au marquoir. Ce score est resté inchangé jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre. En toute sportivité, les Tupamaros ont quand même accepté le résultat final.

 

 


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.