Polémique autour de nominations de la FECOFA


La dernière nomination des membres de différents staffs techniques des Léopards fait l’objet des polémiques dans les milieux des amoureux du ballon rond congolais. Après cette domination, le ministère des Sports a vite rejeté ces différentes en place et a accordé un délai de 48 heures pour que l’organe technique du football congolais se conforme aux textes. Le ministère des Sports par le bais de son secrétaire général, Barthelemy Okito, ces nominations n’ont cadré pas avec l’esprit et les instructions du premier ministre du gouvernement, le principal bailleur de fonds de toutes les équipes nationales.

Le gouvernement demande à la FECOFA de proposer 3 personnes par poste et cette proposition doit être accompagnée du profil et le CV de chaque candidat. C’est ce qui n’a pas été fait par Constant Omari. Malgré cet appel à l’ordre, dans le camp de l’homme moderne, on demeure sceptique, on estime que c’est la FECOFA qui doit s’en charger de tout ce qui technique. Le porte-parole de Constant Omar s’est surpris sur la publication de toutes ces différentes nominations à travers les médias. Certains décideurs soulignent l’organe technique a procédé au toilettage, le gouvernement n’a qu’à prouver.

Comme dans ses habitudes, Omari vient une fois de défier le gouvernement, tout en oubliant que celui le dernier décideur sur l’engament d’un coach. Cette situation risque de compromettre la bonne participation des équipes nationales aux compétitions auxquelles elles sont engagées.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.