DCMP-Shark, encore le virus des troubles


Encore des troubles dans un match de DCMP. C’est ce que nous pouvons retenir de la rencontre entre les Immaculés et les Requins de Shark XI FC du mardi 15 avril au stade Tata Raphaël de la kethule. Malgré la victoire du team vert-blanc de la capitale (1-0), au coup de sifflet final, le coach de DCMP, Lazard Milosevic, est entré aux vestiaires dès le coup le coup de sifflet final sous des jets de projectiles des supporters.

La police a dû encore recourir aux gaz lacrymogènes pour disperser les fauteurs es troubles. Le Président Tshimanga Tshipamba Mvidiye, les joueurs et quelques membres du staff technique ont été escortés par la Police. A l’arrivée du président de coordination, Tshimanga, des supporters, rivalisés en deux camps se sont échangés des coups de pierre. La police a dû recourir au gaz lacrymogène pour départager les deux camps opposés. En dépit de cette situation, Le match a finalement commencé après que la police a calmé les esprits. Mais la tension était perceptible dans les gradins, tout comme dans la tribune où le président Tshimanga était assis, entourés d’une vingtaine de policiers. A une journée de la fin de la première manche du championnat de la Division I, les Immaculés de DCMP occupent la quatrième place du groupe B.

 

Depuis plusieurs mois, les fans de DCMP sont scindés en deux, voire plusieurs tendances. Certains soutiennent le comité Tshimanga, élu en mars 2014 en remplacement de Max Mayaka. D’autres appuient les administrateurs suspendus après l’élection du comité Tshimanga, dont le pasteur Pascal Mukuna de l’Assemblée chrétienne de Kinshasa (ACK), une Eglise dite de réveil de Kinshasa. D’autres encore tiennent à tout prix à récupérer l’équipe, en mettant de côté tous les membres du comité nouvellement élus ainsi que les administrateurs. Selon cette dernière catégorie, toutes ces personnes ne travaillent pas pour l’intérêt du club mais pour leurs propres bénéfices. Lors du dernier match de DCMP contre V club le 23 février dernier, des troubles ont également enregistrés. Ce jour là, les Moscovites avaient battus les immaculés par un but à zéro. Le dernier match de Motema Pembe est prévu pour vendredi 18 avril contre Rojolu.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.