La violence refait surface dans les stades congolais


La violence est un phénomène décrié dans le sport. C’est dans cette perspective que la Fifa a fait du fair-play ou de la sportivité son leitmotiv. Fort malheureusement, on assiste à la résurgence de ce fléau.

 

Le cas le plus récent est la finale des préliminaires de la Coupe du Congo pour le compte du Kasaï-Oriental. Cette rencontre l’As Bantous et le FC Océan Pacifique mercredi 26 mars 2014 au stade Tshikisha n’est pas arrivé à terme suite aux incidents. Les deux équipes se sont séparées sur le score de parité d’un but partout.

Nous pouvons aussi relever le cas de la rencontre des préliminaires de la coupe du Congo pour la ville de Kinshasa entre l’AC Rangers et Arc-en-ciel, la rencontre de la LINAFOOT entre Vita Club et le DCMP pour ne citer que ceux-là. Ce regain de violence est-il du aux erreurs d’arbitrage ou plutôt au manque de fair-play. La question reste pendante.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.