Bruno Siamina arrêté, puis relâché


Bruno Siamina, président de la grande commission de supporters de DCMP a été arrêté vendredi 28 février, puis relâché 24 heures après le désistement du dossier par le plaignant, Tshimanga Tshipanda, président ai de DCMP. Avant de retirer ce dossier, Siamina a passé 24 heures à la prison centrale de Makala.

A en croire une source, il était reproché à Siamina d’être le commanditaire des incidents ayant marqué la rencontre de la Division I entre DCMP et V Club, dimanche 23 février dernier au stade Tata Raphaël de la Kethule. En outre, il a tenu des propos discourtois à l’endroit des dirigeants de DCMP sur quelques chaînes de la place la au courant de la semaine. L’affaire a été portée au Parquet général de Gombe pour que la justice soit faite. Les instances judiciaires ont appliqué la loi sur ce dossier. Une fois arrêté Siamina, son épouse et ses enfants sont allés solliciter la clémence au président ai de DCMP pour que l’eau soit mise dans le vin, pour permettre au président de la grande commission de supporters de DCMP de retrouver la liberté. En bon père de famille, le vin a été tiré, et Siamina a retrouvé sa famille après un moment critique.  


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.